Des feuilles de banane remplacent les sacs plastiques en Thaïlande


La pollution plastique est une vraie catastrophe pour notre planète. D’après une étude publiée en 2015 par l’Agence Nationale Australienne pour la Science, on estime que 99% des animaux de l’écosystème marin (incluant les oiseaux à l’image des albatros, des mouettes ou des manchots) auront ingéré du plastique d’ici 30 ans.

Un chiffre qui fait froid dans le dos et qui nous prouve, une fois de plus, qu’il est important de trouver des alternatives viables au plastique, notamment en matière de packagings. Et justement aujourd’hui, nous allons vous présenter la très bonne idée d’un supermarché en Thaïlande qui a décidé de remplacer le plastique… par des feuilles de bananes !

Située dans la ville de Chiang Mai, le Rimping Supermarket a en effet choisi de remplacer les emballages en feuilles de bananes pour ses légumes. Exit les sachets de salade en plastique, ici, tout a été remplacé par du naturel, quel que soit le légume concerné.

Une belle idée qui prouve, une fois de plus, que les alternatives au plastique sont nombreuses et pas si compliquées quand on cherche à s’y intéresser. On vous laisse découvrir ci-dessous différents visuels des fameux packagings en feuilles de bananes et dans le même esprit, on vous propose de découvrir l’initiative d’un restaurant italien qui propose à ses clients des pailles, non pas en plastique, mais en pâtes !

© Creapills

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Claude Renaud

    Il y a des milliers de petites initiatives comme ça, qui partent d’un bon principe, mais qui ne servent pas à grand-chose, si nous continuons de produire la même quantité de plastique chaque année.
    Celle-ci est de l’ordre de 350 millions de tonnes, qui finiront en déchets dans la mer, dans les années
    ou les décennies à venir. Beaucoup de déchets qui arrivent dans les océans aujourd’hui, via les fleuves,
    proviennent de plastique qui a été fabriqué il a 20 ou 30 ans. Et il est là pour des siècles.
    Alors, si nous voulons empoisonner la vie de nos enfants, continuons comme ça !!!
    L’industrie pétrochimique est une industrie génocide.

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article