Découvrez notre projet de biogaz en Inde, reconnu depuis plus de 10 ans !

GoodPlanet

La Fondation GoodPlanet a obtenu durant 10 années consécutives la certification carbone du projet de biogaz à Sidlaghatta dans l’état du Karnataka en Inde. Des réservoirs à biogaz y fournissent une énergie propre aux populations locales tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le projet a été certifié par « Gold Standard for Global Goals« , un label international créé par le WWF et d’autres ONG internationales pour la certification de projets réduisant les émissions de gaz à effet de serre et contribuant au développement durable. La Fondation a ainsi soutenu la construction de 1716 bio-digesteurs en Inde en partenariat avec l’ONG Indienne SKG Sangha.

Du biogaz pour réduire la pollution

La plupart des familles indiennes rurales dépendent du bois pour satisfaire leurs besoins énergétiques, principalement pour cuisiner. Cela a plusieurs conséquences négatives avec, en premier lieu, la déforestation et l’émission importante de gaz à effet de serre. De plus, brûler du bois provoque sur le long terme des maladies respiratoires, notamment chez les femmes et les enfants. Aussi, l’utilisation des engrais chimiques sur les cultures détériore les sols, les rend moins fertiles, et donc diminue le rendement des cultures. Pourtant, il existe des solutions plus durables pour enrichir les sols et les cultures.

Du biogaz obtenu à partir de déjections animales pour améliorer la vie

Pour répondre à ces problématiques, le pôle « Action » de la Fondation GoodPlanet a développé un projet de production d’unités de réservoirs à biogaz (bio digesteurs) dans le district de Sidlaghatta utilisant les excréments des bovins pour la fabrication de gaz de cuisson et d’engrais naturel.

C’est le troisième projet de la Fondation GoodPlanet en Inde en partenariat avec SKG Sangha, une ONG Indienne, partenaire terrain depuis plus de 10 ans. Cette collaboration a permis de répondre à 5 objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies avec les résultats suivants :

  • 94 000 Tonne CO2eq ont été évitées en 10 ans
  • 95% des ménages utilisent le lisier de biogaz pour l’agriculture
  • 98% utilisatrices qui ont bénéficié de cuisines sans pollution intérieure
  • 1 716 familles ont bénéficié de l’accès à l’énergie renouvelable (biogaz) pour la cuisson

De nombreux projets similaires de plus grande ampleur sont actuellement en cours dans les régions de Jabalpur et d’Adilabad !

Le GoodPlanet mag’

Le projet GoodPlanet

Partenaire ONG Indienne

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Patrick

    Il faut aussi développer le biogaz en France ce qui éviterait l’importation de gaz Russe….et diminuerait l’utilisation d’engrais chimique. Pourquoi va t on faire en Inde ce que l’on ne fait pas ou très peu en France ?

Hydrogène vert: le Maroc ambitionne de devenir un acteur majeur du secteur

Lire l'article