Découvrez le « Solar Impulse Logbook » !


©Solar Impulse

Revivez en image l’incroyable aventure de Solar Impulse 2 qui a marqué l’histoire de l’aviation et de l’humanité.

Les pilotes et initiateurs de ce projet fou, André Borschberg et Bertrand Piccard, ont réussi à prouver au monde entier qu’il était possible d’entreprendre un tour du monde à bord d’un avion solaire sans aucun autre carburant. Ils ont ainsi ouvert la voie aux technologies propres et durables.

>> En savoir plus sur : http://bit.ly/2bMi2ln

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • De nombreux « 60 pieds » ammarés dans le port de « La Trinité sur Mer » l’on fait avant « Solar Impulse » mais cette fois sur l’eau.
    Si l’on devait prévoir l’avenir des vols commerciaux, il me semble que Solar Impulse » a plus de chance de l’emporter avec son aile volante grâce au soleil que les « 60 pieds « avec leur foils grâce au vent.
    Pour ne pas se discréditer après la conférence mondiale de Paris sur le climat la France a je pense tout intérêt à considérer qu’il est urgent d’attendre avec NDDL

    Balendard septembre 2016

  • Après avoir écrit ce qui précède il me vient à l’idée qui ne va peut-être pas faire plaisir à Madame Royal : nous aurions probablement aussi dû attendre que soit commercialisé des moteurs à hydrogène à des prix acceptables avant de mettre en place sur nos autoroutes ces portiques au titre de la taxe carbone

    Balendard

  • Il est d’autant plus urgent d’attendre qu’un projet d’avion cargo nommé Solar Ship
    comparable à Solar Impulse par le fait qu’il est lui aussi propulsé grâce à l’énergie solaire est en cours de réalisation. Ses ailes étant gonflées à l’hélium il devrait être capable de transporter 10 tonnes de fret que l’on peut imaginer devenir par la suite une centaine de passagers avec leur baggage. Et ceci de à une vitesse de 100 km/h supérieure à celle de notre meilleur 60 pieds à foils

    Balendard septembre 2016

Hécatombe en Tasmanie après la mort de "dauphins-pilotes" coincés dans une baie

Lire l'article