Débat « Géopolitique d’une planète déréglée »

Á l’occasion de la sortie de son livre  « Géopolitique d’une planète déréglée. Le choc de l’Anthropocène », (Seuil, coll. « Anthropocène »)  Jean-Michel Valantin est heureux de vous inviter à un débat sur « la géopolitique contemporaine à l’heure de l’Anthropocène », mardi 7 novembre à 19h15 à Sciences Po (13 rue de l’Université, Amphi Erignac).

Animé par Fanny Agostini (Thalassa, France 3), il réunira Jean-Michel Valantin (spécialiste de géopolitique, responsable « Environment and security » de The Red (Team) Analysis Society) et François Gemenne (Directeur du programme « Politique de la Terre à Sciences Po-USPC et auteur du livre Géopolitique du climat, Colin, 2015).

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Claude Courty

    sera-t-il question de démographie humaine, cause première de tous les maux dont souffrent la planète et toutes les espèces qui la peuplent ?

    • François JACQUET

    Bonjour,
    L’entrée est-elle libre ou bien faut-il s’inscrire ?
    Merci
    Bien cordialement

    • pelerins

    Le sujet tabou DE LA SURPOPULATION HUMAINE sera t’il en fin abordé, car avec 7 milliards de pillards la planète n’en peut plus et les espèces et espaces disparaissent avec ce fléau démographique .
    A cela ajoutons, notre alimentation carné, véritable catastrophe tant pour les animaux cruellement engraissés et entassés dans des fermes usines, que pour les sols et eaux gaspillées et polluées qui en résultent.

    A cela ajoutons le pillage des océans, car pour nourrir notre bétail enfermé sur terre et aussi les poissons prisonniers des fermes aquacoles, on prélève masse de petits poissons qui épuisent ainsi les mers et la faune marine qui s’en nourrit.
    A cet égard ALERTONS sur l’odieux projet bien caché en Polynésie française de création d’une ferme aquacole géante sur 34 hectares sur le plus grand atoll HAO . La France brade ses océans à un riche milliardaire chinois, qui va créer cette usine pour exporter en Chine 50 000 tonnes de poissons (Mérous et Napoléons ) et piller 150 000 tonnes de petits poissons pour nourrir les poissons prisonniers.
    Une pure folie pour un profit à court terme (300 emplois) et un désastre à long terme. La France va à l’encontre des COP en massacrant ainsi son patrimoine marin au lieu de le préserver en créant une aire marine protégée.

    https://www.goodplanet.info/actualite/2017/08/25/homme-daffaires-chinois-va-investir-15-milliard-de-dollars-poisson-polynesien/#comment-979329

    http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/ferme-aquacole-de-hao-des-craintes-et-beaucoup-d-enjeux-253819.html

Le psychiatre Dirk de Wachter, auteur de L’art d’être malheureux : « une vie écologique ne rend pas malheureux »

Lire l'article