Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

De nombreux poissons morts suite à un rejet de l’usine Lactalis

© Radio France – Benjamin Billot

Depuis quelques jours, un incident technique ayant eu lieu dans l’usine Lactalis a provoqué un manque d’oxygène dans la rivière La Seiche et entraîné la mort de centaines, voire des milliers de poissons qui remontent à la surface. L’usine est à Retiers, mais le rejet s’effectue dans la Seiche au niveau d’Essé. Ce phénomène est aggravé par la sécheresse, car le débit des cours d’eau est bas en cette période de l’été. La Fédération de pêche d’Ille-et-Vilaine a annoncé qu’elle allait porter plainte.

> Lire l’article de France Bleu

7 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Patrons et actionnaires multimillionnaires, Ils n’en ont rien à cirer,
    même une p’tite amende ne les dérangera pas,
    seul les salariés de bases vont trinquer.

    • GRATELLE

    Continuez Messieurs les patrons de ces grandes multinationales… continuez à détruire notre belle planète qui, je vous le rappelle… ne vous appartient pas !!! Continuez, puisque vous avez la bénédiction de nos dirigeants… Pourtant, la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre. Tout ce que vous détruisez ne reviendra pas… et j’espère qu’un jour, vous comprendrez que lorsqu’il n’y aura plus rien, votre argent sera devenu obsolète…

    • pelerins

    OUI ce n’est pas nouveau la mafia agro alimentaire bousille la planète et piétine le vivant.
    Ces fermes usines à lait sont des monstruosités cruelles et polluantes (voire la ferme aux 1000 vaches dans la Somme et celle aux 1000 veaux en Creuse.
    Stoppons ces productions destinées à plus d’exportation et à un rendement qui maltraitent les animaux.

    La France vend son agriculture au plus offrant notamment CHINE et MAGREBH : ainsi elle multiplie les mouroirs industriels à animaux, qu’il s’agisse des poules, des veaux, des bovins (sans parler des horribles et terribles élevages pour la fourrure à Emagny et Montarlot dans le Doubs et Haute Saône).Il suffit de voir ces jours, le dernier et énième projet fou, à DIGOIN en Saône et Loire, d’un géant mouroir industriel de 4000 animaux à gaver ( vaches , veaux ) pour les exporter ensuite vers les pays précités (cf le site HUMANIMO pétition ).

      • Francis

      Une entreprise de collecte et transformation du lait n’est pas une ferme. Dans une laiterie Lactalis, il n’y a aucun animal. Petite cervelle, pour ne pas dire de bêtises, il faut d’abord réfléchir.

  • Le Pollueur qui est en amont a une lourde responsabilité vis-à-vis des pollués qui sont en aval.

    En Polluant la Seiche petit affluent rive gauche de la Vilaine la société Lactalis pollue cette dernière et les villes situées en aval comme Redon. Voir
    http://rivieres.info/rep/11/11e.pdf

    Balendard septembre 2017

  • Les pêcheurs ont souvent raison de se plaindre mais le manque d’oxygène peut aussi être naturel
    Voir

    http://www.rivieres.info/patri/propre.htm

    • defendeur16

    des incidents techniques , çà peut arriver …. avec un débit d’eau , en plus , trés bas ….
    mais le plus grand mal que font ces grosses industries , c’est d’acheter du lait aux producteurs , en dessous du prix de production des fermes , comme le seigneur qui imposent aux geux !! ….
    toutes ces petites exploitations qui bichonnent leurs annimaux , disparaîssent comme neige au soleil, ,la principale attraction de la campagne fous le camp !!!!

"Complet" : saturés, les refuges face à l'abandon massif des chiens et chats

Lire l'article

"Notre patrie brûle" : en Sibérie, des bénévoles au front des feux de forêts

Lire l'article