Chacun peut agir : nos résolutions 2018 sont les vôtres !


Pour commencer l’année 2018 du bon pied la Fondation GoodPlanet a pensé à vous ! Depuis le 1er janvier 2018 nous postons sur la page Facebook de la Fondation GoodPlanet une bonne résolution à adopter par jour !

Un calendrier pas comme les autres que nous prenons partager avec vous … alors pour les retardataires, tenez-vous prêts … Voici un premier aperçu dès maintenant !

 

 

 » En France, la consommation de protéines animales a augmenté de 68% entre 1960 et 2009 !

L’INSERM considère même que nous mangeons 2 fois trop de protéines en regard de nos besoins alimentaires réels. Pour être en bonne santé ne vaut-il pas quelques aménagements nutritionnels ?

Ce serait d’autant mieux que plus de 65% des gaz à effet de serre de notre alimentation sont générés par les produits d’origine animale.

 

 

En effet, la majorité des émissions de méthane issues de l’agriculture résulte du processus digestif des ruminants (vaches, moutons, chèvres). Ces espèces mettent trois jours à digérer l’herbe qu’elles broutent. Pendant tout ce temps, les animaux relâchent des gaz (oui, vous avez compris), composés notamment de méthane.

Limiter notre consommation de viande (sans devenir forcément végétarien) améliore donc notre santé et celle de la planète. Les solutions sont nombreuses, elles impliquent simplement moins de barbecues !

De nombreux végétaux, comme les légumineuses, sont riches en protéines et peuvent satisfaire nos besoins nutritionnels tout en limitant notre empreinte carbone. Fèves, haricots, lentilles, pois cassés ou chiches, pour bien les assimiler, il suffit de les associer aux céréales : riz/lentilles, maïs/haricots. Il n’y a vraiment pas de quoi ruminer !  » © La solution et dans l’assiette

 

 

—> Pour suivre notre calendrier de résolution n’oubliez pas de nous suivre sur notre page Facebook

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • pelerins

    EXACT un geste à la portée de tous, c’est de revoir notre alimentation et concevoir sans ou moins de viande, idem pour les poissons en surpêche .

    OUI, ca suffit de prôner la viande comme indispensable, c’est faux on peut s’en passer et équilibrer avec des protéines végétales.
    Mais le lobby agro-alimentaire, couplée au pharmaceutique (pour écouler les antibiotiques), dictent sa loi dans nos assiettes et met notre santé et la planète en miettes.
    Ca suffit ces mouroirs industriels polluants et cruels, qui gaspillent eau, sols et pillent des vies animales.
    Avec 7 milliards notre planète n’en peut déjà plus, espèces animales et espaces sauvages disparaissent devant les pâturages et les cultures de soja OGM qui ravagent les forêts du Brésil du Congo. Ajoutons, le pillage de nos océans notamment pour mettre en farine les petits poissons afin d’ alimenter les mouroirs industriels (notamment de poulets et de cochons).
    HONTE à notre ministre de l’agriculture, qui joue le jeu de la FNSEA à fond pour une agriculture productiviste et exportatrice.
    Il est temps de se tourner vers une alimentation non carnée, ce sera bon pour notre santé, pour les animaux et pour la planète.
    Soulignons qu’ un Hamburger équivaut à 300 Km en voiture…..
    De grands hommes Gandhi, Einstein, Victor Hugo, Pythagore, Emile Zola et moult autres étaient végétariens……nos politiques qui se réfèrent souvent à eux doivent suivre leur exemple en matière d’alimentation .

Tempête Barbara : un mort, moins de 10.000 foyers toujours privés d'électricité

Lire l'article