A voir ou revoir : Désertification de Yann Arthus-Bertrand


©Fondation GoodPlanet

(Re)découvrez Désertification, un film de la Fondation GoodPlanet et de Yann Arthus-Bertrand.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la désertification n’est pas l’avancée naturelle du désert, ni le déplacement de dunes de sable. C’est l’épuisement des terres cultivables sous l’effet de l’activité humaine et des changements climatiques.

Ce n’est pas un processus naturel, c’est la conséquence des actions de l’Homme. Aujourd’hui, un tiers des terres émergées est menacé par la désertification.

>> En savoir plus sur : http://bit.ly/2iCI7aZ

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Francis

    Il aura fallu attendre 2015 pour que l’ INRA admette enfin que l’agronomie a une dimension biologique, 25 ans après Claude Bourguignon. Il vaut mieux tard que jamais mais ça n’empêche pas que la science officielle a une lourde responsabilité dans la désertification de l’ Afrique.

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c'est se priver d'une composante fabuleuse du réel »

Lire l'article

"Agent orange" toxique: les demandes d'une Franco-Vietnamienne contre 14 multinationales jugées irrecevables

Lire l'article