La méthode BISOU : connaissez-vous ?


Chaque objet possède un poids caché qui comprend les matières premières, l’eau, l’énergie, les métaux rares, les terres agricoles et les transports nécessaire à sa fabrication. ? On appelle cela le sac à dos écologique d’un objet.
Par exemple, la production d’un smartphone 5 pouce nécessite 183 kg de matière première et émet 33kg de CO2… Se demander si on a réellement besoin d’un (nouvel) objet avant de l’acheter et réduire sa consommation a donc un impact direct sur l’environnement !

Pour éviter d’acheter des objets inutilement on peut appliquer avant chaque achat la méthode BISOU. Cette méthode a été inventé par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken, autrice de J’arrête de surconsommer (ed.Eyrolles).

Il s’agit de se demander

◊ B comme BESOIN : Quel besoin cet achat va t-il remplir ?

◊ I comme Immédiat : Est-ce que je peux attendre quelques jours avant de me décider ?

◊ S comme Semblable : Ai-je déjà un objet qui a cette utilité, la même fonction ?

◊ O comme Origine : Quelle est l’origine de ce produit ? Equitable, biologique, transports nécessaire, répond-il à mes valeurs ?

◊ U comme Utile : cet objet va t-il vraiment me servir ?

 

Alors, prêt à économiser les ressources de notre planète ? ?

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article