6ème extinction de masse : protégeons la faune sauvage !


La 6ème extinction de masse est enclenchée – la dernière remonte à 65 millions d’années avec la disparition des dinosaures.
Chaque année le nombre d’espèces en voie d’extinction augmente ! Cela est principalement dû à la pollution, la sècheresse, le réchauffement climatique, la déforestation, les incendies, le braconnage, l’urbanisation, le tourisme de masse etc. L’Homme est le premier responsable de ces disparitions !

Aujourd’hui il y a plus de 23 000 espèces, aussi bien animales que végétales, qui sont menacées de disparaître. Cette menace d’extinction concerne plus de 25% des mammifères, près de 30 % des crustacés d’eau douce, 15 % des oiseaux et plus de 40 % des amphibiens.

Si les comportements humains ne changent pas d’ici 2050, le taux d’extinction dû à l’activité humaine sera 120 fois plus élevé que le taux d’extinction naturel ! A nous de protéger ces espèces et préserver leurs habitats naturels, qui sont aujourd’hui fragmentés, diminués voire détruits.

Ce samedi 16 et dimanche 17 octobre, avec Jane Goodall Institute, nous dédions un week-end à la protection de la faune sauvage à la Fondation GoodPlanet ! Deux jours pour repenser ensemble notre relation à la nature et à ses habitants.
Pour plus d’infos sur la programmation : L’Agenda – Toute la programmation des week-ends et de nos ateliers (goodplanet.org)

(Source : UICN)

Ecrire un commentaire

COP26 : la reine Elizabeth II irritée par ceux "qui parlent, mais n'agissent pas"

Lire l'article