40% de la banquise arctique a disparu


La surface de la banquise arctique a diminué de 40% entre les périodes 1979-1988 et 2010-2019, en fin d’été. Cette perte est amplifiée par le réchauffement climatique, causé par l’Homme. Ces 40% est la valeur la plus faible depuis au moins 1850.

En parallèle, nous pouvons voir un retrait de la plupart des glaciers de la planète et la fonte de la calotte groenlandaise, qui entre 2010-2019 a été 4 fois plus rapide que sur la décennie 1992-1999.

Ces impacts sur la planète engendrent un réchauffement, une acidification et une perte de l’oxygène des océans.

Afin de limiter le réchauffement à +1,5 degrés Celsius, il faut une réduction immédiate et drastique de nos émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, la neutralité carbone doit au moins être atteinte pour limiter les conséquences du réchauffement climatique.

La Fondation GoodPlanet propose un calculateur carbone et vous permet de compenser vos émissions ! Pour en savoir plus, c’est par ici : Réduire son empreinte carbone et compenser ses émissions

(Source : GIEC)

Ecrire un commentaire

Au Pérou, le désespoir des pêcheurs artisanaux face à la marée noire suite au tsunami provoqué par l’éruption aux Tonga

Lire l'article