Des militants écologistes s’attaquent à une concession automobile Aston Martin à Londres

aston martin

Un militant écologiste de Just Stop Oil asperge de peinture orange une concession de la marque automobile Aston Martin, le 16 octobre 2022 à Londres © AFP ISABEL INFANTES

Londres (AFP) – Des militants écologistes du groupe Just Stop Oil s’en sont pris dimanche à une concession de la marque automobile de luxe Aston Martin en plein centre de Londres, dans le cadre de leur série d’actions entamée début octobre contre l’exploitation des hydrocarbures.

Pendant qu’un groupe de militants bloquaient la circulation sur Park Lane, l’une des artères les plus chics de la capitale bordant Hyde Park dimanche matin, l’un d’entre eux a aspergé d’une peinture orange la vitrine de la concession Aston Martin située dans cette rue.

Le groupe Just Stop Oil a lancé début octobre une série d’actions et de blocages quotidiens dans la capitale.

Vendredi deux militantes s’en étaient pris au chef d’oeuvre de Van Gogh les « Tournesols » à la National Gallery.

[]À lire aussi Malgré la crise climatique, les subventions aux énergies fossiles ont quasiment doublé entre 2020 et 2021

Ils demandent au gouvernement de Liz Truss de mettre fin à l’exploitation des hydrocarbures dans le pays, exploitation que la Première ministre a décidé d’accélérer.

Face à ces manifestations récurrentes, le gouvernement a décidé de renforcer les pouvoirs de la police.

Dans une tribune publiée dimanche dans The Mail on Sunday, la ministre de l’Intérieur Suella Braverman, a annoncé que la loi sur la sécurité en cours d’examen au Parlement donnera à la police de nouvelles prérogatives pour prendre des actions plus « proactives » contre ces groupes, dont elle a déjà dénoncé par le passé les actions de « guérilla ».

La nouvelle loi « renforcera la sécurité des réseaux de transports, les terminaux pétroliers et les imprimeries », pour protéger « les infrastructures nationales capitales ou l’accès aux biens et services essentiels », a-t-elle indiqué.

Plusieurs membres de Just Stop Oil ont déjà écopé de peines de prison pour leurs actions.

Outre Just Stop Oil, la ministre vise nommément les mouvements Insulate Britain, qui réclame l’isolement des logements, ou le mouvement écologiste Extinction Rebellion, ce dernier ayant aussi prévu une mobilisation ce week-end dans la capitale britannique.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Courteau

    Ou comment finir de se décrédibiliser auprès des autorités et de faire haïr par la population. Ces gens sont non seulement parfaitement idiots mais dangereux comme tous les extrémistes.
    C’est tout l’inverse qu’ils devraient faire, mais non.
    Ils font partie de ces gens qui donnent comme conseil de remettre la main dans le feu après s’être brûlé histoire d’exister.
    C’est pas comme ça que l’on soigne un malade…

Les pluies ont bien rechargé les nappes phréatiques en avril, sauf dans les Pyrénées-Orientales selon le BRGM

Lire l'article