Les îles du Pacifique lancent un partenariat pour assurer leur survie

iles du pacifique partenariiat avenir

Une marée haute inondant des portions basses de l'atoll Majuro aux îles Marshall, le 6 décembre 2021 © AFP/Archives Giff JOHNSON

New York (AFP) – Les îles du Pacifique ont annoncé mercredi un nouveau partenariat afin de préserver leur héritage face à la menace existentielle posée par le réchauffement climatique.

L’initiative baptisée « Nations montantes » a été annoncée lors d’une manifestation en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York par le Premier ministre des Tuvalu, Kausea Natano, et le président des îles Marshall David Kabua, avec le soutien de pays comme l’Allemagne, les Etats-Unis et le Canada.

« La crise climatique menace de plus en plus l’avenir de gens à travers le monde », a déclaré M. Natano.

« Paradoxalement, dans ma région, le Pacifique, l’avenir paraît de plus en plus assuré, mais pas d’une manière qui nous conforte », a-t-il dit.

Les îles du Pacifique comptent pour seulement 0.03 pour cent des émissions de gaz à effet de serre, mais elles sont menacées de disparition, et cela même si la communauté internationale devait respecter l’accord de Paris sur le climat qui enjoint les nations à limiter l’augmentation de la température mondiale à un niveau « bien inférieur » à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et si possible de 1,5°C.

Ainsi, Tuvalu, Kiribati et les îles Marshall appellent à un accord garantissant leur « existence de façon permanente », en quatre points: réaffirmer l’engagement de la communauté internationale à garantir leur souveraineté; lancement d’un programme d’adaptation afin de protéger leurs modes de vies; créer un répertoire afin de préserver l’héritage culturel des îles; assurer le soutien de pays afin d’obtenir le statut de Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

« Nous savons que même en respectant une hausse de température moyenne globale de 1.5 degré, certains de nos territoires seront à terme submergés », a déclaré M. Kabua.

L’urgence climatique se fait de plus en plus pressante pour les îles de faible altitude dont beaucoup se situent juste au-dessus du niveau de la mer.

© AFP

A lire aussi

Climat: « grand temps » de prendre au sérieux les « pertes et dommages », lance le chef de l’ONU

Climat: les petits Etats insulaires implorent les grandes nations d’enrayer le réchauffement

Ecrire un commentaire

Fonte record du principal glacier autrichien cette année

Lire l'article