Inondations dans le Kentucky: le bilan provisoire monte à 37 morts

US States Kentucky inondations

Photo fournie le 30 juillet 2022 par la Garde nationale du Kentucky des inondations dans l'est de l'Etat © Kentucky National Guard/AFP -

Jackson (Etats-Unis) (AFP) – Le bilan encore provisoire des inondations dévastatrices dans le Kentucky est monté à 37 morts et les intempéries se poursuivent, a déclaré lundi le gouverneur de cet État du sud-est américain.

« Nous terminons la journée avec de nouvelles déchirantes en provenance de l’est du Kentucky. Nous pouvons confirmer que le nombre de morts s’élève maintenant à 37, et qu’il reste encore beaucoup de disparus », a annoncé sur Twitter Andy Beshear, le gouverneur du Kentucky.

« Prions pour ces familles », a-t-il ajouté.

M. Beshear a indiqué que le nombre de morts risque de s’alourdir à mesure que les secours se déploient dans les zones touchées par les inondations et trouvent de nouveaux corps.

Leurs recherches ont été entravées par de nouvelles pluies lundi et de nouveaux orages sont attendus cette nuit.

« Comme si la situation n’était pas assez difficile pour les habitants de cette région, ils ont de la pluie en ce moment », avait regretté le gouverneur lors d’un point de presse plus tôt dans la journée.

Le Centre National de Météorologie (National Weather Service) a mis la plupart de l’est du Kentucky sous alerte inondation jusqu’à mardi matin et prévenu d’un risque d’orages ce soir dans la région.

« De fortes précipitations qui pourraient entraîner des crues soudaines ainsi que des orages violents sont possibles », a écrit sur Twitter le Centre National de Météorologie.

Ces inondations, qui ont commencé la semaine dernière et sont parmi les plus graves ayant jamais frappé le Kentucky, ont transformé certaines routes en rivières, emporté des ponts et balayé des maisons dans l’une des régions les plus défavorisées du pays.

Les dégâts causés aux antennes de téléphonie mobile ont compliqué les secours et l’estimation du nombre de morts et de disparus.

Dimanche, le gouverneur avait affirmé que des corps allaient être retrouvés « pendant des semaines, dont beaucoup auront été emportés sur des centaines de mètres ».

Le président Joe Biden a décrété l’état de « catastrophe naturelle » et débloqué des renforts fédéraux.

© AFP

Egalement sur GoodPlanet Mag’ :

L’Allemagne face au défi de la reconstruction un an après des inondations liées au climat

Près d’un quart de la population mondiale menacée par des inondations

Aux Philippines, des villageois engloutis par la montagne sur laquelle ils s’abritaient des inondations

Ecrire un commentaire

Une situation "préoccupante" des nappes phréatiques en juillet, avertit le BRGM

Lire l'article