Inondations record à Yellowstone, une partie du parc fermée pour l’été

Yellowstone inondations parc états unis

Une section de route traversant le nord du parc national de Yellowstone a été emportée par les flots d'une rivière en crue, le 14 juin 2022 © YELLOWSTONE NATIONAL PARK/AFP -

Los Angeles (AFP) – Le parc national de Yellowstone, l’un des plus célèbres des États-Unis, restait totalement fermé mercredi en raison d’inondations record qui ont emporté des routes, et la partie nord du parc ne devrait pas pouvoir rouvrir avant la fin de la saison estivale, a averti l’agence des parcs nationaux.

Toutes les entrées de ce parc de 9.000 km2, à cheval sur les États du Wyoming, du Montana et de l’Idaho (nord-ouest), sont concernées par cette fermeture, provoquée depuis lundi par des rivières en crue sous l’effet d’une rapide fonte des neiges et de pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région.

Selon les calculs de la chaîne CNN, cela représente au total l’équivalent de deux à trois mois de pluie pour un mois de juin en l’espace de seulement trois jours.

Des images impressionnantes de portions de routes sapées par les flots ont été diffusées par l’agence des parcs nationaux pour illustrer l’ampleur des dégâts.

Des reconnaissances aériennes ont mis en évidence « des dégâts majeurs sur de multiples sections de route » reliant différents sites dans le nord du parc. « De nombreuses sections de route dans cette zone ont totalement disparu et vont nécessiter un délai et des efforts importants pour être reconstruites », souligne l’agence dans son dernier bilan.

Mais « il est probable que les sections dans le nord de Yellowstone ne rouvriront pas cette saison », avertit-elle.

« Ça ne va pas être une reconstruction facile », a déclaré à des journalistes le responsable du parc de Yellowstone, Cam Sholly, en parlant des 8 km de route les plus touchés par les inondations.

La « boucle sud du parc semble avoir été moins touchée » par les intempéries mais devrait rester fermée encore plusieurs jours, le temps d’évaluer l’état des infrastructures, selon le parc.

Les responsables du parc de Yellowstone, qui a accueilli plus de 4,8 millions de visiteurs l’an dernier, vont étudier les conditions de la réouverture partielle du parc côté sud, qui va probablement s’accompagner d’un quota temporaire sur le nombre de personnes admises afin d’éviter la saturation des routes et installations.

Plusieurs localités situées en bordure du côté nord du parc, dans le Montana, ont également subi d’importantes inondations, avec des ponts et routes emportés dans le comté de Park.

Le gouverneur du Montana, Greg Gianforte, a déclaré mardi l’état de catastrophe naturelle sur tout son territoire afin « d’aider les localités touchées à se remettre le plus vite possible », a-t-il dit sur Twitter.

© AFP

Egalement sur GoodPlanet Mag’ :

Inondations, incendies et canicule: les États-Unis aux prises avec les catastrophes climatiques

Canicule, incendies, inondations: 2021, année de désastres climatiques en Europe

Ecrire un commentaire

Italie : reprise des recherches après l'effondrement d'un glacier qui a fait au moins six morts

Lire l'article