Un froid polaire frappe l’est du Canada

Montreal Quebec Canada
ARCHIVES - A Montréal le 29 janvier 2019 © AFP/Archives MARTIN OUELLET-DIOTTE

Montréal (AFP) – Des températures glaciales se sont abattues sur l’est du Canada et notamment le Québec, où un record de consommation d’électricité a été enregistré mardi.

A Montréal, le mercure est descendu mardi matin jusqu’à -24,9 degrés, vidant les rues et les parcs habituellement très fréquentés par les sportifs par tous les temps.

Des alertes de températures extrêmes ont été émises par Environnement Canada pour plusieurs secteurs de l’est du pays – au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

« Ce n’est pas exceptionnel mais ce n’est pas très fréquent d’avoir aussi froid que ça », a expliqué à l’AFP Simon Legault, météorologue pour Environnement Canada, selon qui les Québécois « ne sont plus habitués vraiment au froid ».

Dans le quartier du Vieux-Port de Montréal, à deux pas du centre-ville, quartier habituellement touristique mais frappé par les nouvelles mesures sanitaires dues au Covid-19, rares sont les badauds à braver le froid.

Pierre Lapalme, 75 ans, bien emmitouflé sous sa capuche et son bonnet, se souvient que ce type d’hiver était habituel pendant sa jeunesse, voire « encore plus froid que ça ».

« J’ai l’impression que c’est le réchauffement climatique, on voit maintenant très bien que les hivers sont moins froids qu’ils l’étaient dans les années 60 ou 70 », explique-t-il à l’AFP.

Vers 8H00 mardi, les Québécois ont consommé 39.900 mégawatts, un record absolu. Le précédent datait du 22 janvier 2014, où une consommation de 39.031 mégawatts avait été enregistrée.

« C’est le moment dans toute l’histoire d’Hydro-Québec où la consommation a été la plus élevée », a déclaré à l’AFP Cendrix Bouchard, porte-parole de la société d’état québécoise.

© AFP

A lire aussi sur GoodPlanet Mag’:

Refroidir la planète? Annulation du lancement controversé d’un ballon scientifique en Suède

La mer plus chaude en Arctique responsable de vagues de froid en Europe

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Francois

    Vous confondez Mwatt, une puissance, avec Mwattheure, une quantité d’énergie. De quoi s’agit-il dans votre texte, un pic de puissance appelée, ou une quantité d’énergie consommée en une journée par exemple?

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article