Irak : huit morts dans des inondations à Erbil dans le Kurdistan

Daratu, à la périphérie d'Arbil, la capitale de la région autonome kurde du nord de l'Irak, le 17 décembre 2021 © AFP

Erbil (Irak) (AFP) – Huit personnes ont péri tôt vendredi dans des inondations provoquées par des pluies torrentielles ayant frappé Erbil dans la région septentrionale du Kurdistan autonome en Irak, a indiqué à l’AFP le gouverneur de la province, Omid Khoshnaw.

« Les inondations ont commencé à 04H00 et fait huit morts parmi lesquels des femmes et des enfants », essentiellement dans quartiers populaires situés à l’est de la ville d’Erbil (capitale de la province du même nom), a précisé le responsable.

[Des inondations liées au changement climatique frappent plusieurs archipels du Pacifique]

Quatre membres de la défense civile venus porter secours aux habitants ont été blessés quand leur voiture a été emportée par les eaux, a-t-il ajouté.

Un porte-parole de la défense civile à Erbil, Sarkawt Karach, a indiqué à l’AFP que parmi « les huit personnes décédées, une est morte frappée par la foudre, et les autres ont péri noyées chez elles ».

Plusieurs familles ont dû quitter leurs foyers, a-t-il ajouté, faisant état de « dégâts matériels considérables ».

[Cameroun : Douala face aux perpétuelles inondations]

Il a d’autre part affirmé que « des recherches avaient lieu pour retrouver des personnes portées disparues », soulignant que le bilan des victimes pourrait être plus important.

Dans la banlieue d’Erbil, un journaliste de l’AFP a pu voir des torrents d’eau boueuse se déverser à travers les routes.

En bordure de certaines routes, des bus, des poids lourds, des camions-citernes ont été emportés par les flots et gisent les uns à côté des autres sur le bas-côté, parfois renversés sur le flanc.

[En Irak, la sécheresse pousse les agriculteurs à quitter les champs]

Le gouverneur de la province d’Erbil a en outre appelé les habitants à rester chez eux sauf en cas de nécessité, affirmant que de nouvelles pluies étaient attendues et que des inondations pourraient encore frapper la ville d’Erbil et ses alentours.

« Les forces de sécurité et de la police sont en état d’alerte ainsi que des équipes médicales et de la défense civile et des municipalités des secteurs de la région.

© AFP

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article