Espagne : un incendie dévastateur sous contrôle dans le Sud

espagne incendie sous contrôle

Une photo prise depuis le village de Cartajima le 12 septembre 2021 montre l'incendie qui fait rage dans le sud de l'Espagne © AFP JORGE GUERRERO

Madrid (AFP) – Un incendie dévastateur ayant tué un pompier et entraîné l’évacuation de 2.600 personnes dans le sud de l’Espagne est sous contrôle, ont indiqué mardi les autorités régionales.

L’incendie, qui s’est déclaré mercredi dernier près de Malaga (Andalousie) et faisait rage depuis sept jours, « est considéré comme contrôlé. La pluie qui tombe depuis des heures a été la meilleure alliée » des pompiers, a déclaré sur Twitter le président de la région d’Andalousie, Juanma Moreno.

« Il reste désormais (à gérer) une phase complexe jusqu’à son extinction », a-t-il ajouté.

Environ 200 pompiers continuaient de lutter mardi matin contre les flammes qui ont dévasté près de 10.000 hectares dans le massif de la Sierra Bermeja.

Soutenus par des appareils bombardiers d’eau, ils avaient bénéficié également dimanche et lundi de l’appui de 260 militaires d’une unité spécialisée de l’armée.

Ce feu, attisé durant les premiers jours par la chaleur caniculaire et le vent, a tué un pompier de 44 ans jeudi et entraîné au total l’évacuation préventive de 2.600 personnes. Il serait intentionnel, selon la justice.

Lundi soir, quelque 1.300 habitants de cinq des six villages évacués avaient commencé à regagner leur domicile.

Des incendies dévastateurs attisés par la canicule ont touché cet été plusieurs pays méditerranéens comme la Grèce, l’Italie, la Turquie ou l’Algérie.

©AFP

Espagne : la lutte contre un incendie facilitée par la pluie

Espagne : l’incendie près de Malaga toujours en cours, nouvelles évacuations

Ecrire un commentaire

Changement climatique et "défis sécuritaires" au menu du sommet du sud de l'UE à Athènes

Lire l'article

Pierre René, amoureux des glaciers pyrénéens et son monde perdu

Lire l'article

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l'ONU

Lire l'article