La tempête Grace reprend de la puissance après avoir balayé le Yucatan

tempête grace yucatan

Un centre commercial à Cancun balayé par l'ouragan Grace, le 19 août 2021 © AFP ELIZABETH RUIZ

Cancún (Mexique) (AFP) – Après avoir traversé la péninsule mexicaine du Yucatan puis été rétrogradé en tempête tropicale, Grace doit poursuivre sa progression sur les eaux du Golfe du Mexique, où elle devrait à nouveau se renforcer, puis toucher une deuxième fois la côte mexicaine, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Grace avait touché terre jeudi matin près de la station balnéaire de Tulum, sur la côte caribéenne du Mexique, en tant qu’ouragan de catégorie 1, sur une échelle qui peut aller jusqu’à 5. Les avions avaient été cloués au sol et les touristes contraints de passer la nuit dans des abris dédiés.

Après avoir perdu en intensité, la tempête avance désormais plus au nord, avec des vents évalués à 110 km/h.

« Le phénomène devrait retrouver la force d’un ouragan ce matin », a fait savoir le NHC vendredi, en plaçant en alerte ouragan la côte mexicaine continentale, de Puerto Veracruz à Cabo Rojo.

A 9H00 GMT, la tempête se situait à environ 345 kilomètres au nord-est de Veracruz, au Mexique, et se dirigeait vers des villages de pêche et des stations touristiques à une vitesse de 25 km/h.

« Les opérations pour protéger la vie et les biens des personnes doivent être achevées rapidement », a déclaré le NHC.

De fortes pluies sont attendues sur la zone, avec des inondations soudaines, de possibles coulées de boue, ainsi que des vagues importantes sur les côtes, a annoncé le NHC, qui précise que les vagues et les dangereux courants en mer pourraient se poursuivre samedi et dimanche.

« Arès avoir (de nouveau) touché terre, Grace devrait rapidement s’affaiblir en se rapprochant des montagnes du centre du Mexique », précise le centre.

L’ouragan a traversé la péninsule du Yucatan sans faire de morts, a indiqué Carlos Joaquin, le gouverneur de l’État de Quintana Roo. Il a précisé que l’eau et l’électricité avaient été rétablis dans l’État.

Placé en alerte rouge, le Quintana Roo avait évacué plus de 6.000 touristes et habitants vers des abris, selon les autorités de cette zone peu peuplée.

L’aéroport de Cancún, destination très touristique, avait annulé près de 100 vols mercredi. Les rotations avaient repris le lendemain, alors que les ports étaient encore fermés, a indiqué M. Joaquin sur Twitter.

Dans la ville de Tulum, où des employés nettoyaient branches d’arbres tombées à terre et autres débris, aucun dégât matériel majeur n’était à déplorer.

« La frayeur est derrière nous, et heureusement tout s’est bien passé », témoigne Sandra Rodriguez, une touriste argentine de 39 ans en visite à Cancún. N’étant pas habituée à de tels phénomènes, elle admet s’être inquiétée. « J’avais peur que l’ouragan nous submerge », raconte-t-elle.

Des coupures, peu de dégâts

L’électricité avait été coupée de manière préventive dans la région, affectant près de 150.000 utilisateurs, avait indiqué M. Joaquin. Mais jeudi soir, la Commission fédérale de l’électricité indiquait que le courant avait été rétabli pour 63% des foyers touchés dans le Campeche, le Quintana Roo et le Yucatan.

La zone hôtelière de Cancún était largement déserte à l’aube. Les pluies et vents intenses ont causé quelques dégâts sur les plages, qui ont connu de fortes vagues.

Dans l’État voisin du Yucatan, l’ouragan a déraciné plusieurs arbres dans la ville de Valladolid, et endommagé quelques bâtiments plus fragiles, selon des images publiées par les autorités locales.

©AFP

La tempête Grace se renforce en ouragan et se dirige vers les côtes du Mexique

Ecrire un commentaire

Changement climatique et "défis sécuritaires" au menu du sommet du sud de l'UE à Athènes

Lire l'article

Pierre René, amoureux des glaciers pyrénéens et son monde perdu

Lire l'article

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l'ONU

Lire l'article