Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Nouvelle-Zélande: les banques devront publier l’impact de leurs investissements sur le climat


La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern, à Wellington le 5 mars 2021. Elle s'est engagée à ce que le pays atteigne un objectif de neutralité carbone pour 2050 © AFP/Archives Marty MELVILLE

Wellington (AFP) – La Nouvelle-Zélande va contraindre les banques à révéler l’impact de leurs investissements sur le changement climatique, l’archipel devenant le premier pays au monde à adopter une loi obligeant le secteur financier à faire preuve de transparence en matière environnementale, ont annoncé les autorités.

Le ministre du Commerce David Clark a indiqué qu’en vertu de cette loi, les banques, les compagnies d’assurance et les sociétés d’investissement auront pour obligation de faire état des conséquences de leurs placements sur le changement climatique.

« Etre le premier pays au monde à introduire une telle loi signifie que nous avons l’occasion de faire preuve d’un réel leadership et d’ouvrir la voie à d’autres pays pour rendre obligatoire la publication d’informations en matière de climat », a-t-il déclaré.

M. Clark a précisé que ce texte obligera les institutions financières à tenir compte de l’impact réel de leurs investissements sur le climat et permettra à la population de les évaluer.

« Il est important que chaque secteur de l’économie néo-zélandaise nous aide à réduire les émissions de carbone et à faire la transition vers un avenir à plus faible émission », a-t-il déclaré.

« Cette législation est destinée à garantir que les établissements financiers divulguent et, en fin de compte, prennent des mesures contre les dangers du changement climatique tout en saisissant les opportunités » offertes en la matière.

La loi a été présentée lundi et si elle est adoptée, faire un rapport en matière climatique sera obligatoire d’ici 2023.

Le ministre en charge du Changement climatique James Shaw a précisé que ces rapports annuels devraient souligner le fait que les investissements à forte émission de carbone deviendront moins attrayants au fur et à mesure que les mesures de réduction des émissions deviendront obligatoires.

« Nous ne pouvons tout simplement pas parvenir à l’objectif de neutralité carbone pour 2050 si le secteur financier ne connaît pas l’impact de ses investissements sur le climat », a-t-il déclaré.

« Cette loi mettra les risques climatiques au coeur des décisions financières et commerciales. »

La Première ministre Jacinda Ardern s’est engagée à ce que la Nouvelle-Zélande atteigne un objectif de neutralité carbone pour 2050 et produise toute son énergie à partir de sources renouvelables d’ici 2035.

© AFP

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Bravo à la Nouvelle-Zélande!
    En espérant que cela aura un effet d’attraction et d’entrainement pour d’autres pays.

    À suivre,.

    @GuyLafond @FamilleLafond
    À nos vélos, à nos espadrilles de course, à nos vêtements de plein air!
    Car le temps file.

    • Lorraine Fenaille

    Super j’espere que cette loi va passer et que d’autres pays le suivent c’est essentiel pour notre futur

"Notre patrie brûle" : en Sibérie, des bénévoles au front des feux de forêts

Lire l'article

"Je vais mourir sous cette chaleur" : Athènes confrontée à une nouvelle canicule

Lire l'article