Au Texas, après la vague de froid, le fléau des factures d’électricité


Des lignes électriques au Texas le 19 février 2021 © AFP Thomas Shea

Houston (Etats-Unis) (AFP) – Des millions de personnes étaient toujours privées d’eau potable dimanche au Texas, où des élus se sont insurgés contre la hausse astronomique du coût de l’électricité liée à la vague de froid létale qui a frappé le pays.

Si 30.000 foyers étaient encore privés d’électricité dimanche, les équipes de secours n’ayant pas encore pu réparer toutes les lignes électriques abattues par les intempéries, selon le site poweroutage, de nombreux Texans sont désormais confrontés à un autre problème: des factures d’énergie exorbitantes, pouvant atteindre jusqu’à 16.000 dollars.

Le Texas est en effet le seul Etat dont le réseau de distribution énergétique fonctionne en vase clos, et son marché de l’électricité est complètement dérégulé. Beaucoup de foyers ont ainsi des contrats dont le prix mensuel varie en fonction de la demande, et cette dernière a explosé avec la vague de froid.

« Ces factures, ces coûts prohibitifs devraient être réglés par l’Etat du Texas, et non par les consommateurs individuels qui ne sont pas responsables de cette catastrophe », a lancé dimanche Sylvester Turner, le maire de Houston – quatrième ville américaine, sur NBC.

« Tout ce qui est arrivé cette semaine était prévisible et évitable », a-t-il ajouté précisant qu’il était clair depuis longtemps que le réseau électrique indépendant du Texas était vulnérable aux conditions climatiques extrêmes.

« Nous avons la responsabilité de protéger les Texans des hausses de leurs factures énergétiques qui sont le résultat de la météo hivernale très rude et des coupures de courant », avait aussi assuré samedi le gouverneur du Texas, Greg Abbott.

Le président Joe Biden, a signé une nouvelle déclaration d’urgence pour le Texas, débloquant des fonds qui pourraient aider à payer les factures d’électricité des habitants, selon l’élu républicain Michael McCaul.

« C’est le plan actuel, avec l’assistance fédérale, de pouvoir aider les propriétaires », a-t-il affirmé sur CNN.

En attendant, les autorités fédérales et locales du Texas ont demandé une enquête sur cette crise énergétique.

La sénatrice démocrate Tina Smith, a de son côté appelé à l’ouverture d’une enquête fédérale sur le bond exponentiel des prix du gaz naturel pendant la vague de froid polaire à travers les Etats-Unis, au Texas mais aussi dans le Midwest.

Les villes de Houston et de Galveston ont toutefois levé dimanche leur recommandation faite aux habitants de faire bouillir l’eau avant de la consommer.

Cet épisode climatique extrême, qui a fait des ravages à travers le sud et le centre des Etats-Unis cette semaine, a coûté la vie à au moins 70 personnes, selon les médias américains.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Heureusement, le Texas a beaucoup de soleil à longueur d’année. Cet État pourrait donc prendre exemple sur le Maroc, un des beaux pays du Maghreb, pour revoir ses méthodes de production de l’électricité.
    Et dommage qu’Hydro-Québec soit si éloigné du Texas. On vous aurait fourni de l’électricité en attendant que votre réseau soit remis sur pied.
    Tenez bon!
    @GuyLafond @FamilleLafond
    À nos vélos, à nos espadrilles de course, à nos vêtements de plein air!

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article