Le gouvernement annonce un bonus de 1.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion

bonus voitures électriques occasion France

Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement entend consacrer 1,9 milliard d'euros pour soutenir la demande en véhicules propres. © AFP/Archives INA FASSBENDER

Paris (AFP) – Une aide de 1.000 euros va être créée pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion, une catégorie jusqu’ici exclue du bonus écologique, annonce lundi le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France.

Ce coup de pouce sera accessible « partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100% électrique d’occasion », précise M. Djebbari.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement doit faire un point lundi sur son plan visant à déployer 100.000 bornes de recharge pour les véhicules électriques en France d’ici à fin 2021.

Le ministre délégué aux Transports confirme également que la prime à l’achat des véhicules électriques neufs, à 7.000 euros en 2020, sera rabotée à partir du 1er janvier 2021 pour passer à 6.000 euros, conformément aux annonces faites par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, fin septembre.

« Dans les DOM, en plus de ces 6.000 euros, nous créons un surbonus de 1.000 euros pour accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus cher qu’en métropole », souligne Jean-Baptiste Djebbari.

Au total, dans le cadre du plan de relance, le gouvernement a l’intention de consacrer 1,9 milliard d’euros pour soutenir la demande en véhicules propres.

Selon le ministre, dans un marché globalement en recul cette année, « le 100% électrique tire plutôt bien son épingle du jeu » avec quelque 68.000 véhicules supplémentaires déjà vendus. « L’objectif des 100.000 pourrait être atteint avant la fin de l’année, soit un doublement des ventes par rapport à l’an dernier », espère-t-il.

©AFP

Voitures électriques: GM dévoile une batterie ultra puissante

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    la production des voitures 100 % électriques n’ait sans doute pas aussi propre qu’on le dit , les véhicules hybrides semblent un bon compromis .

    • Rozé

    Pourquoi encourager ces achats même de récup puisque les voitures électriques ne sont pas propres ! Rappelons nous que la production d’une voiture électrique génère autant de pollution qu’une voiture thermique ayant roulé 40.000 kms ! Et le roulement de toute voiture émet des particules par l’usure des pneus ! Et le nombre de véhicules individuels quelque soit le type de moteur crée des bouchons et des pertes de temps !
    La voiture individuelle électrique (ou non) est donc un énorme gâchis et contresens. C’est sur ce point qu’il faudrait agir en réduisant le besoin de mobilité et en rendant les transports en commun gratuits !

Sous l’effet du réchauffement climatique, du méthane emprisonné dans les glaces arctiques libéré

Lire l'article