Des jeunes déposent un recours constitutionnel contre l’inaction de la Corée du Sud sur le climat

révolution industrielle

Complexe Industriel, Yeosu, Corée du Sud (34°55’ n - 127°44’ e) © Yann Arthus-Bertrand

Ce vendredi 13 mars, un groupe de jeunes sud-coréens a déposé un recours constitutionnel contre l’inaction du gouvernement face à la crise climatique. Les plaignants de Youth 4 Climate Action, un mouvement mondial de jeunes en faveur d’une mobilisation face au réchauffement climatique, affirment que l’objectif national de réduction des émissions de gaz à effet de serre est insuffisant. Ils dénoncent l’inaction politique qui viole la protection de leurs droits fondamentaux inscrits dans la Constitution. Ce recours est unique en son genre car il s’agit de la première action en justice de ce type intentée par des jeunes en Asie.

« Les adultes disent que l’avenir est prometteur et que l’on peut faire beaucoup de choses, mais à ce rythme, la température mondiale atteindra, dans sept ans seulement,1,5 °C de plus que les niveaux préindustriels, a déclaré Do-hyun Kim, plaignante et membre de Youth 4 Climate Action. J’ai peur, parce que d’ici là, je n’aurai que 23 ans et je serai confrontée à une vie d’incertitude en raison de potentiels impacts climatiques catastrophiques. »

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Bravo à eux.

    • georges salles froès

    Ô toi Terre, immense être intelligent
    Selon Da Vinci, génie, visionnaire, prophète !
    Ce virus serait-il l’arme du Tout Puissant:
    La peur qu’il engendre sur toute la planète?
    La pensée savante reprend-elle du poil de la bête,
    Puisque enfin on l’écoute ? Même les politiciens
    La suivent et nous aussi… Non pas comme des chiens,
    En toute intelligence : fini les voyages à notre guise ;
    Quasi plus personne sur la Place Saint Marc.
    Clair que mourir à Venise ne soit plus de mise !
    Je crois…Non, non, j’affirme « Elle en a marre ! »
    Le scénario qui va suivre est cousu de fil blanc
    Un programme stratégique pour contrer ce bilan :
    Le bilan, bien sûr, de ce monde en perte de vivants.
    Les caméras pleurent depuis les satellites
    Le verdict des images est sans appel
    L’insolite a bien remplacé le Naturel.
    Avec l’espoir que ce dernier revienne au galop.
    Les Anciens y croyaient ! Mais revenons au scénario,
    Bien que déjà à moitié dévoilé en mentionnant Venise.
    Je l’avoue, la rime m’avait guidé pour cette analyse,
    Où la condition humaine est remise en question.
    Surtout par ceux qui décident de son évolution…/…
    Oui, au sujet de ce virus, certaines rumeurs circulent.
    Bah, allons-nous avaler ce genre de pilule?

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article