Réouverture des aéroports aux Canaries, la tempête de sable faiblit

tempête de sable sur les îles Canaries

Des avions cloués au sol à l'aéroport de Tenerife pendant une tempête de sable sur les îles Canaries le 23 février 2020 © AFP DESIREE MARTIN

Les huit aéroports de l’archipel espagnol des Canaries ont rouvert lundi après qu’une tempête de sable avait entraîné leur fermeture dimanche, a annoncé le ministère des transports.

« L’amélioration des conditions météorologiques durant la nuit a permis de rétablir le trafic aérien dans tous les aéroports des Canaries », a indiqué le ministère sur son compte Twitter.

Selon Enaire, l’organisme gérant le contrôle aérien en Espagne, ce rétablissement a été rendu possible par « l’amélioration au niveau de la tempête de sable ».

Le trafic aérien dans cet archipel au large du Maroc, très prisé des touristes d’Europe du nord, avait été perturbé dès samedi en raison de cette tempête de sable en provenance du Sahara.

Le trafic avait pu reprendre dimanche matin avant que l’aggravation des conditions n’entraîne dimanche la fermeture des huit aéroports de l’archipel.

« Les professionnels du secteur n’ont pas souvenir d’une météorologie si hostile pour le transport aérien dans les Iles Canaries », avait souligné dimanche le ministre des Transports Jose Luis Abalos.

Les vents violents ont par ailleurs compliqué le travail des pompiers luttant contre un incendie qui s’est déclaré samedi près du village de Tasarte, dans le sud-ouest de Grande Canarie, et qui a brûlé environ 300 hectares.

L’archipel des Canaries a reçu 13,1 millions de touristes étrangers l’an dernier, ce qui en fait la troisième région la plus visitée d’Espagne, selon l’institut national des statistiques.

© AFP

Ecrire un commentaire

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article