Froid et brouillard en Inde: des vols retardés, du chauffage pour les tigres

neew delhi brouillard

Un homme traverse une rue dans le brouillard et le froid, à New Delhi le 30 décembre 2019 © AFP Jewel SAMAD

Un épais brouillard accompagné d’une dangereuse pollution de l’air avec des températures en chute libre ont retardé des centaines de vols dans le nord de l’Inde et même conduit un zoo à installer des chauffages pour ses tigres.

New Delhi et les régions du nord du pays sont régulièrement en proie à des brumes qui se développent chaque hiver lorsque les émissions des véhicules et des cheminées d’usine se conjuguent aux fumées des brûlis agricoles.

Mais cette année le froid mordant a provoqué un brouillard encore plus épais et une visibilité réduite, raison invoquée par les autorités pour retarder plus de 500 vols à l’aéroport de la capitale.

Le danger gagne aussi les routes: six personnes sont mortes près de la ville de Noida, proche de la capitale, lorsque leur voiture est tombée dans un canal.

Selon les services indiens de météorologie, Delhi est en passe de battre les records de froid pour un mois de décembre depuis 1901, avec une température minimum de 2,6 degrés Celsius tôt lundi.

Les responsables du zoo de l’Etat de l’Assam (nord-est) ont même installé des appareils de chauffage devant les cages des tigres pour les protéger du froid. « Ce sont des animaux qui ne sont pas habitués à ça et nous prenons des mesures particulières pour les garder au chaud, en particulier les plus âgés », a déclaré à l’AFP un responsable du zoo, Tejas Mariswamy.

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Du grand n’importe quoi .

Le typhon Molave traverse les Philippines, 70.000 personnes évacuées

Lire l'article

Californie : violent feu de broussailles, 60.000 personnes évacuées

Lire l'article