Un lien entre la richesse et la pollution

Gadani : chantier de démolition de navires, Baloutchistan, Pakistan. (25°1’ N - 66°42’ E)

Gadani : chantier de démolition de navires, Baloutchistan, Pakistan. (25°1’ N - 66°42’ E)

Les déchets, la consommation de ressources et les rejets de gaz à effet de serre augmentent avec la richesse. Les pays avec la plus forte empreinte écologique sont les pays les plus riches. Mais, ces mêmes pays ont une réglementation environnementale plus contraignante. Ils mettent en place des mesures d’efficacité énergétique, de prévention de la pollution, des systèmes de collecte et de traitement des déchets. La théorie économique résume cette idée grâce à la courbe environnementale de Kuznets. Elle associe le revenu par habitant à la dégradation de l’environnement. Elle suppose que dans une première phase l’enrichissement entraîne une détérioration de l’environnement. Puis, dans un second temps, les dégradations de l’environnement diminuent. Cela s’est avéré pour certains polluants très localisés comme le soufre ou le plomb. Les aspirations à un meilleur cadre de vie des populations et les délocalisations d’activités polluantes expliquent cette baisse de la pollution

8 commentaires

Ecrire un commentaire

  • je voudrais évoquer ici l’incitation à changer de chaîne et énergétique.

    Un couple aisé et en bonne santé qui prends sa retraite à 65 ans en s’installant dans une grande maison mal isolée de 400 m2
    chauffée avec des radiateurs électriques à effet joule et qui se trouve par chance à l’aplomb d’une nappe libre a tout intérêt à investir dans une PAC aquathermique

    Avec un prix du kWh électrique à 15 centimes d’€ c’est en effet pour un mauvais coefficient de déperdition de 250 kWh par m2 habitable et un COP de 5 une depense annuelle chauffage qui passe de 15 000 € à 3000 €.

    Sur 30 ans d’espérance de vie faite le calcul ! Voir

    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/incitation-ENR.htm

  • en relisant le fichier ci-dessus je viens de m’apercevoir d’une faute de frappe. il faut lire:

    Il est maintenant établi que le virage vers le voltaïque va permettre de baisser le prix du kWh électrique par rapport à ce qu’il est actuellement. L’exécutif devrait expliquer que pour vivre dans un monde équilibré, il est préférable de choisir la colonne 2 plutôt que la colonne 1

  • Il n’est plus possible de raisonner pays par pays sur une Planète à vif, au bord de l’abime. Les Occidents tirent leurs richesses, leur obésité des dévastations acharnées des lointaines terres aux législations manquantes. Les merveilleux Peuples poètes d’Amazonie sont plus qu’empoisonnés au cyanure de leur rivières. Ils sont martyrisés pour avoir voulu protéger leur forêt sacrée des déforestations ordonnées par Compagnies de Soja inondant l’Europe et Gouvernement Brésilien, client des Armes Françaises. Les enfants d’Afrique meurent de cancers, empoisonnées par les pesticides occidentaux…

    • Il est par contre Monsieur Goube possible de raisonner région par région comme le prouve un commentaire sur la région PACA que je viens de mettre sur GoodPlanet

      Un commentaire qui a malheureusement été mis sur la touche par Goidplanet je l’espère provisoirement

    • Francis

    Il n’y a pas besoin d’être riche pour polluer, le plastique dans les océans ne provient pas ou que très minoritairement des fleuves des pays occidentaux.
    Ne pleurez pas sur le cyanure des chercheurs d’or, il est biodégradable et donc infiniment plus préférable que le mercure.
    C’est la demande chinoise en soja qui a décuplé ces dernières années la déforestation de l’Amazonie. Quant aux crimes commis par les firmes chimiques, ne les mettez pas sur le dos des populations occidentales.

    • Michel CERF

    D’accord avec Hervé . La demande chinoise a sa responsabilité mais se ne sont pas eux qui massacrent la forêt Amazonienne , quant au plastique il n’est pas fabriqué dans les pays pauvres .

    • Nath

    … ou comment parler d’une évidence. Au fur et à mesure que les populations s’enrichissent, elles consomment plus (eh oui, la cupidité est le propre de l’humain – en avoir toujorus plus, même de choses inutiles). Que ce soient elles qui produisent directement la pollution liée à la production ou pas, est un autre débat. Si des saloperies polluent en produisant à bas coût (et donc souvent dans l’irrespect des règles de protection), c’est bien parce que des irresponsables égocentriques achètent ce qu’ils produisent. Alors que les consommateurs assument leurs responsabilités. Quand ils auront dévasté toute la planète pour assouvir leur consumérisme destructeur, ils feront quoi, ces idiots ? Eh bien ils crèveront, parce qu’ils n’auront pensé qu’à leur plaisir immédiat, sans jamais se soucier des autres habitants de la planète. Ne vous inquiétez pas, votre fin est pour très bientôt. Et si cela peut faire disparaitre l’espèce humaine, tant mieux !

  • Comment voulez vous restreindre la Chine de consommer ? Ils ont été misérables pendant des siècles et les voilà tellement nombreux et richissimes. Ils ont une soif de consommation. C’est quand on est pauvres qu’on veut devenir riches !!! Ils le sont et vont devenir le rouleau compresseur du monde . Essayer d’arrêter les voitures et les avions ?????

Sydney, en pleine canicule, enregistre sa nuit de novembre la plus chaude

Lire l'article