9 équilibres à préserver

dunes
Dune au coeur de la végétation sur l’île Fraser, Queensland, Australie © Yann Arthus-Bertrand
Sand dune - Parc National Great Sandy - Ile Fraser - Queensland - Australie

Les scientifiques du Stockholm Resilience Centre ont identifié 9 limites planétaires écologiques à ne pas dépasser afin de ne pas altérer irrémédiablement les conditions favorables à la vie humaine. Il s’agit de l’intégrité de la biosphère, de la pollution chimique, du réchauffement climatique, de l’acidification des océans, de la préservation des réserves d’eau douce, de l’usage des sols, du maintien du cycle de l’azote et du phosphore, de la couche d’ozone et du niveau des aérosols atmosphériques. La prise en compte de ces 9 indicateurs ne doit pas se faire en ignorant les plus démunis, les premières victimes des dégradations environnementales. Si nous sommes responsables de ces dérèglements, nous sommes aussi capables grâce à notre intelligence et à la collaboration de les résoudre et d’y apporter des solutions en nous inspirant de la nature. C’est un fondement du biomimétisme tout en étant, malgré quelques contradictions internes entre certaines cibles, une aspiration des Objectifs de Développement Durable.

La France dépasse six des neuf limites planétaires : émissions de CO2 toujours trop élevées, érosion de la biodiversité, perturbation du cycle de l’azote et du phosphore, contribution à la déforestation mondiale, acidification des océans et surutilisation des ressources d’eau douces. C’est ce qui ressort d’un rapport du ministère de la Transition écologique.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • La Suède fondatrice de l’IRENA avec l’Allemagne, la France et quelques autres nations a prouvé qu’elle savait tirer partie de son environnement pour les énergies renouvelables

    Si j’ai bien compris, parmi les 9 limites planétaires écologiques à ne pas dépasser identifiés par les scientifiques du « Stockholm Resilience Center »

    https://www.stockholmresilience.org/research/planetary-boundaries.html

    à savoir:

    1 l’intégrité de la biosphère,
    2 la pollution chimique,
    3 le réchauffement climatique,
    4 l’acidification des océans,
    5 la préservation des réserves d’eau douce,
    6 l’usage des sols,
    7 du maintien du cycle de l’azote et du phosphore,
    8 de la couche d’ozone
    9 du niveau des aérosols atmosphériques.

    Le ministère de la Transition écologique française estime que notre pays dépasserait certaines d’entre elles et notamment

    Le réchauffement climatique 3 avec des émissions de CO2 toujours trop élevées

    La pollution chimique 2 avec érosion de la biodiversité,

    La perturbation du cycle de l’azote et du phosphore 7

    L’acidification des océans 4

    Notre pays serait même impliquée en ce qui concerne le maintien du cycle de l’azote et du phosphore, de la couche d’ozone et du niveau des aérosols atmosphériques. Voire même concerné par un meilleure usage des sols et des réserves d’eau douce

    Sur ces 2 derniers facteurs il est claire que le porte parole des Lutins thermiques est, avec sa « Solar Water Economy », en accord avec le ministère de la Transition écologique française

    • Méryl

    L’élevage et la consommation de produits d’origine animale est la cause n° 1 du dérèglement climatique.
    Une agriculture et une alimentation 100 % végétales et biologiques doivent être promues par tous les gouvernements du monde.

    A lire : https://www.apala.fr/lenigme-des-experts-climatiques-face-a-lurgence/?fbclid=IwAR0i6TEFEowygtlZhbQN10CwrlsrcGVMJfWsF5mRRZ3uBoE9Q2KhY2CYTJY

    • TISON JEAN CHRISTOPHE

    Chacun regarde son nombril, protège son confort !! Quand allons nous réagir et sortir de cette zone de confort virtuel qui nous masque le regard sur la vrais beauté de la vie???
    Nous avançons à vive allure vers le mur, le choc sera dur!!!
    Un changement radicale de comportement de la part des citoyens et la pierre angulaire de ce dérèglement !! N’attendons pas que la politique règle le problème.
    La politique n’a jamais fait de prévention, elle n’a fait que soigner les plaies.
    Alors bougeons!! et changeons de mode de consommation.
    Noel est devenue la fête de la consommation le temple de la pollution!!! revenons aux base, à l’humanisme, à chaque geste que nous faisons ayons un moment de réflexion.
    Exemple : j’achète une grosse voiture, non seulement je vais pollué plus, mais je vais aussi par mon comportement égoïste consommer plus de carburant pour faire une même distance?? est ce la le but de la vie? avoir le plus beau, le plus gros aux dépends des autres. Nous sommes tous sur la même galère, et l’argent ne sauvera pas le monde, et l’égoïsme n’est pas la solution!!!!!
    Alors pour Noel prenez de bonnes résolution, et pensez aux futurs générations, qui vont elles payer le prix fort!!! pour notre confort ponctuel, pour notre confort virtuel!! merci