Le bilan carbone

Port de Yangshan (le plus important du monde en eau profonde), baie de Hangzhou, Shanghai, Chine (30°38’ N - 122°03’ E)

Port de Yangshan (le plus important du monde en eau profonde), baie de Hangzhou, Shanghai, Chine (30°38’ N - 122°03’ E)

100 entreprises sont responsables de 71 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Ce sont surtout des compagnies du secteur de l’énergie, charbon et pétrole. C’est ce que révèle un rapport de 2017 du CDP (anciennement Carbon Disclosure Project, un organisme qui travaille sur la mesure des émissions de CO2avec 6 300 sociétés dans le monde). Faire un bilan carbone constitue souvent l’une des premières étapes d’une démarche de développement durable pour toutes les entreprises. Ce calcul consiste à évaluer les émissions de gaz à effet de serre directes ou indirectes d’une activité, d’une entreprise voire d’une collectivité. La méthodologie, et ce qui entre ou non dans le calcul, varie selon les pays. Il prend notamment en compte la consommation d’énergie, le fret et le transport. Le bilan carbone débouche sur des préconisations pour réduire l’impact climatique de l’activité. En France, le bilan gaz à effet de serre est obligatoire tous les 4 ans pour les entreprises de plus de 500 salariés.

Ecrire un commentaire

Les terrains achetés aux Fidjis par les Kiribati pour les réfugiés climatiques seront finalement transformés en exploitation agricole, avec le soutien de la Chine

Lire l'article