1 000 milliards de dollars de dessous de table

Vignes près de Remich - Luxembourg (49°33’ n - 6°22’ E) © Yann Arthus Bertrand

Vignes près de Remich - Luxembourg (49°33’ n - 6°22’ E) © Yann Arthus Bertrand

Les Nations Unies estiment que, chaque année, près de 1 000 milliards de dollars de pots-de-vin sont payés et que la corruption détourne 2 600 milliards de dollars de fonds publics, soit une somme équivalente à plus de 5 % du PIB mondial. Le problème concerne à différents niveaux les pays riches et pauvres. Pour l’Union européenne, la fourchette des estimations est large. Les plus optimistes chiffrent à 179 milliards de dollars le coût annuel de la corruption, les plus pessimistes avancent le chiffre de 990 milliards de dollars, soit 6,3 % du PIB européen. La corruption, la fraude et l’évasion fiscale coûtent quelque 1 260 milliards de dollars par an aux pays en développement. Et donc, un manque à gagner important pour les États. La corruption freine le développement économique, met en péril la construction et l’entretien des infrastructures, dissuade les investisseurs, sape la confiance dans les institutions et génère des inégalités.

Ecrire un commentaire

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article

Turquie : ciblés par Erdogan, les LGBT redoutent un "tsunami de haine"

Lire l'article