250 années de révolution industrielle

révolution industrielle

Complexe Industriel, Yeosu, Corée du Sud (34°55’ n - 127°44’ e) © Yann Arthus-Bertrand

Les sociétés humaines vivent une évolution initiée en Europe de l’Ouest depuis 2 siècles : l’industrialisation. C’est le passage d’une économie centrée sur la production agricole et artisanale à une production de masse. La révolution industrielle est rendue possible grâce à l’accroissement de la production alimentaire, à une main d’œuvre bon marché de plus en plus alphabétisée qui ne travaille plus aux champs, aux énergies fossiles, à de nombreuses inventions et au développement de la finance. Le phénomène se perpétue en Asie à une vitesse accélérée de 5 % par an entre 1970 et 2010. Sur la même période, la consommation annuelle de matières premières (biomasse, métaux, énergies fossiles…) de la région est passée de 5,7 milliards de tonnes à plus de 37 milliards. Les répercussions sur l’environnement (extraction de ressources, pollution) et sur les sociétés (accroissement des inégalités, urbanisation) inquiètent. En 1972 le MIT et le Club de Rome alertaient sur les « limites de la croissance ».

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Michel

    Le principe de la croissance est de produire toujours plus , au détriment de l’environnement , ce qui nous conduit au désastre auquel on assiste aujourd’hui .

Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude

Lire l'article

195 pays se penchent sur des prévisions climatiques cruciales pour le succès de la COP26

Lire l'article