615 histoires sur l’engagement : le pari solidaire, plusieurs générations sous le même toit.

Plusieurs générations sous le même toit. Aude Messéan est allée puiser son inspiration en Espagne, pays où la coha­bitation solidaire est solidement ins­tallée. En 2004, cette mère de deux enfants, divorcée, décide d’aider les personnes âgées. À l’aube de la cinquan­taine, elle fonde l’association Pari Soli­daire, pour permettre à de jeunes étu­diants d’être logés en compagnie de retraités dans toute l’Île-de-France. « C’était LA solution qui répondait à deux problématiques : la solitude des personnes âgées et la pénurie de logement pour les jeunes », déclare-t-elle. En 2010, cette ancienne styliste poursuit son engage­ment en prenant la tête du Réseau-CoSI (Cohabitation solidaire intergénéra­tionnelle) pour étendre le concept à tout le territoire. Plusieurs milliers de personnes ont déjà pu bénéficier de ce dispositif innovant. « Le plus important reste la sélection pour créer des binômes aux centres d’intérêts communs ou com­plémentaires ». En 2014, le Réseau-CoSI a été sélectionné par le Président de la République François Hollande -sur plus d’un million d’associations- parmi les 15 premiers lauréats labellisés « La France s’engage ».

www.leparisolidaire.fr

Ecrire un commentaire

Primaire écologiste : Jadot et Rousseau au second tour, deux lignes s'affrontent

Lire l'article