Pour une majorité d’Américains, le gouvernement doit agir contre le changement climatique

Pour 71 % des Américains, le gouvernement doit apporter des solutions au problème du réchauffement climatique, selon une enquête d’opinion conduite en août 2017 par un institut de recherche de l’université de Chicago. « Ces résultats confèrent  une autre dimension au débat très polarisé sur le changement climatique. Ils montrent aussi la possibilité d’avancer sur ce sujet », commente Michael Greenstone, directeur de l’EPIC (Energy Policy Institute) de l’université de Chicago. « Même si la moitié des foyers déclare qu’ils ne veulent rien payer pour une politique carbone sur leur facture d’électricité. Mais, les autres sont prêts à payer environ 30 dollars par mois. […] L’économie semble de moins en moins un problème, la question reste ouverte de savoir ce qui est faisable pour élaborer une politique climatique capable de concilier ces points de vue divergents ».  Ainsi, selon ce sondage d’opinion, 72 % des Américains estiment que le changement climatique est une réalité. Ils sont 85 % à le penser chez les démocrates contre 61 % chez les républicains. Mais, lorsqu’ils sont interrogés sur le prix qu’ils sont prêts à mettre chaque mois sur leur facture d’énergie pour lutter contre le réchauffement la moitié d’entre eux ne souhaite pas payer alors qu’un sur 5 est prêt à payer 100 dollars par mois. Le retrait de l’accord de Paris sur le climat est désapprouvé par 42 % des Américains tandis que 28 % soutiennent cette décision prise par Donald Trump en juin 2017 et que 28 % ne se prononcent pas sur le sujet.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Les Français sont probablement comme les américains majoritaires pour considérer que le réchauffement climatique est une nuisance pour l’homme

    Un sondage pourrait être réalisé en France à ce sujet

    En attendant voilà ce que propose Balendart lutin thermique un citoyen français

    Les années passent.

    Tout d’abord l’année 2015
    fertile en déclarations d’intentions avec le 15 août le vote au Parlement français de la Loi sur la Transition Energetique et la Croissance Verte, puis à la fin de cette même année, la COP21.

    Enfin 2017 qui prouve combien il sera dificile de se priver complètement des hydrocarbures. Ceci à deux occasions.

    Tout d’abord ce projet de loi sur l’interdiction de la recherche et de l’exploitation des gisements d’hydrocarbures sur notre territoire qui prouve que cela sera impossible avec notre modèle économique actuel.

    Puis l’épilogue de mon livre sur l’energie qui propose dans un premier temps les systèmes hybrides autant pour la génération thermique assurant le chauffage de l’habitat que
    pour la voiture

    Quoi qu’il advienne je souhaite
    en tant que porte parole du CSLT attirer votre attention sur le fait que la « Solar Water Economy » de l’enthalpie telle qu’elle est décrite dans mon livre pourrait réduire considérablement la combustion en ce qui concerne le chauffage de l’habitat. Cette orientation permettrait au BTP de faire preuve de pragmatisme en passant d’une transition énergétique « idéologique » à une transition énergétique « pratique ».

    Pour passer à l’action avant 2020 date limite fixé par la COP21 je recommande:

    1 de financer les infrastructures lourdes permettant d’évoluer rapidement vers les ENR avec l’argent provenant de la fiscalité sur les produits pétroliers.

    2 de simplifier les normes et les décrets en supprimant celles et ceux qui sont
    inapplicables ou inutiles

    3 d’unifier les régimes et les aides fiscales

    4 de mettre à contribution nos grandes écoles d’ingénieurs pour créer un conseil technique habilité à valider les contrats de performances

    5 de regrouper les acteurs du BTP en assurant gratuitement leur formation grâce à l’informatique

    6 d’adopter une politique fixant le prix de l’Energie Finale de telle sorte que le Maître d’oeuvre ait une vision du Retour Sur Investissement sur le long terme

    7 de marginaliser les chaînes énergétiques actuelles dans une optique d’amélioration des performances

    8 de prendre des actions en amont des chaufferies hybrides afin de baisser le prix de l’énergie thermique rendue dans les pièces de vie afin de rendre dans la mesure du possible l’aide inutile

    9 de prendre conscience de la nécessaire cohabitation entre les fluides, les hommes et les techniques

    10 de se méfier des décisions hâtives parfois source de blocage ainsi que des « fausses bonnes idées », des boîtes noires et de l’obscurantisme.

    11 de savoir reconnaître ses erreurs et collaborer

    13 d’accepter le dialogue contradictoire en ayant en ligne de mire le consensus

    14 de privilégier le partenariat et le partage équitable du gâteau que constitue une production des ENR conduite dans l’intérêt général

    15 de considérer le ménage, son logement et sa voiture comme un tout interdépendant

    Un lien pour accéder à mon livre sans avoir à le financer

  • Il serait triste, pour ne pas dire irresponsable, que l’exécutif se contente d’observer sans montrer l’exemple et aider l’habitat existant à situé à proximité dans le cadre de la modernisation de la tour Montparnasse qui va être réalisée avant les JO 2924 Voir

    http://www.batiactu.com/edito/renovation-tour-montparnasse-nouvelle-aom-gagne-concours-50461.php

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article