Incendies en Australie, suivez la situation

Plus de 100 sites naturels menacés par les activités humaines

Selon une étude publiée par le conservatoire biologique, plus de 100 sites naturels classés au patrimoine de l’Unesco sont menacés. En cause, les nombreuses activités humaines pratiquées : construction de routes, d’infrastructures ou agriculture. L’enquête révèle que 63% de ces sites ont connu une augmentation des pressions humaines depuis 1993. Parmi elles, le parc national de Komodo en Indonésie ou le sanctuaire de faune de Manas dans l’Himalaya. Il abrite certaines espèces en voie de disparition, comme le tigre, le rhinocéros indien ou l’éléphant indien.

Sur les 229 sites classés à l’Unesco, seule l’Europe n’est pas touchée par cette dégradation. James Watson de la Wildlife Conservation Society et de l’Université du Queensland en Australie a déclaré : « Le monde n’accepterait jamais que l’Acropole ou encore que deux pyramides soient détruites pour des lotissements ou des routes, mais en ce moment, nous détruisons une grande partie de notre patrimoine naturel mondial. »

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • GRATELLE

    L’espèce humaine contribue à sa propre mort et malheureusement entraîne celle des autres… Trop d’intérêts financiers pour une seule catégorie de personnes … et çà, ils le savent mais ils s’en foutent royalement… Mais il ne faut pas qu’ils oublient que lorsqu’il n’y aura plus rien sur cette belle planète, alors l’argent ne servira plus à rien, lui non plus…