Du gaz de schiste en France dès cet été

La tour EDF à la Défense, le 4 août 2015
La tour EDF à la Défense, le 4 août 2015 © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La tour EDF à la Défense, le 4 août 2015 © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

La France va recevoir en provenance des Etats-Unis sa première cargaison de gaz de schiste, qui sera exploitée par EDF. Celui-ci fera son apparition dès cet été, malgré l’interdiction en 2011 de la fracturation hydraulique sur le sol français, méthode qui permet d’extraire la ressource, aux motifs d’impacts forts sur l’environnement. Jusqu’ici, les Etats-Unis utilisaient principalement le gaz de schiste pour leur propre consommation. Or, un surplus de production et des sous-sols particulièrement riches les amènent à l’exporter de plus en plus. Dernièrement, le pays en a livré 85 millions de mètres cubes sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL) au Brésil. D’ici 2020, les Etats-Unis devraient exporter jusqu’à 60 millions de tonnes de gaz par an, soit près d’un quart de la production annuelle mondiale actuelle. Cela aura pour conséquence de « maintenir les prix à des niveaux bas pendant les trois ou quatre années à venir », selon le groupe industriel énergétique Engie, mais aussi de modifier l’échiquier géopolitique. En effet, la Russie, principal fournisseur de gaz en Europe, devra faire face à un nouveau concurrent.  En France, Engie a également signé des contrats avec des fournisseurs américains en 2015, pour des livraisons prévues dès 2018.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Annick Weiser-Tanguy

    Gaz de schiste…. mauvais pour l’environnement ? On interdit son extraction chez soi…. mais on l’achète « hypocritement » au voisin lointain … « On » peut être doublement content : c’est l’autre qui est responsable de la mise à mal de l’environnement, des gaz à effet de serre pour le transport sans compter les risques liés à la fracturation… sur le court ou le long terme !!!

  • Cette surproduction de gaz est assurément malsaine et va à l’encontre des résolutions de la COP21.

    Mais cela est surtout le problème de nos amis américains.
    Libre à eux de sacrifier leur environnement avec le gaz de schiste en proposant à l’Europe ce dernier à des prix défiant toute concurrence.

    Quant aux pays du golfe, ils ne réduisent pas pour autant leur production accélérant encore la chute des prix. Le citron n’est pas totalement pressé mais tant qu’il reste encore un peu de jus .. ..
    allons-y….. Montrons l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire aux pays en voie de développement….

    Pour ce qui concerne la France, voir EDF commander du gaz aux USA …. Cela fait curieux..

    Serait-ce le début d’une cohabitation entre les deux fluides que sont l’électricité et le gaz dans les chaufferies hybrides comme le propose Balendard dans son livre
    « La chaleur renouvelable et la rivière » ?

    Nous verrons bien Balendard mai 2016

      • Pierre Lejeune

      C’est juste le début du TTIP. Pour ou contre, on y passera tous, un peu comme la loi Travail. Il est doué Valls, faire passer ça le jour commémoratif de l’abolition de l’esclavage. Il n’a de socialiste que le nom.

    • danyvoltz

    France …. La honte d’importer un produit qui détruit, dévore la nature ailleurs.
    Boycot du gaz de schiste.

    • Mona

    Madame Royal… Enfin…!!
    Acceptez le gaz de schiste qui pollue ailleurs…??
    LAMENTABLE.
    QUI se présentera aux prochaines élections et essaiera de redresser toutes ces dérives..??
    Il y aura du travail. ..!!

A Paris, le salon du nucléaire civil s'ouvre dans un climat plus porteur

Lire l'article