Semaine d’action « Break Free » : désobéissance civile contre les énergies fossiles

galles
Désobéissance civile à l'entrée des mines de Ffos-y-Fran, au Pays de Galle. © Kristian Buus / 350.org
Désobéissance civile à l'entrée des mines de Ffos-y-Fran, au Pays de Galle. © Kristian Buus / 350.org

Du 4 au 15 mai, des citoyens du monde entier se mobilisent pour mettre un terme à l’extraction des combustibles fossiles, comme le charbon, le pétrole ou le gaz naturel. L’objectif de « Break Free » ? Faire pression sur les politiques afin d’accélérer la transition aux 100 % renouvelables. A ce titre, des dizaines d’action seront mises en place dans le monde entier, à proximité des sites d’extraction incriminés. Des milliers d’activistes sont par exemple attendus le 14 mai en Lusace, en Allemagne, « pour bloquer les excavations dans l’une des plus grandes mines de lignite à ciel ouvert d’Europe ainsi que les trains livrant le charbon à deux centrales électriques de la région », précise le communiqué. Des initiatives soutenues par différentes ONG, dont Greenpeace : « passer à une énergie 100 % renouvelable, c’est possible s’il y a une volonté politique. Il n’existe pas de grande barrière économique ou technique à un futur renouvelable », assure Arif Fiyanto, chargé de campagne charbon en Indonésie. « Break Free » encourage tous les citoyens à initier leurs propres actions : « nous ne sommes pas une entité légale ni une personnalité, mais une plateforme ». « Nous nous engageons à répondre pacifiquement à la crise mondiale actuelle, mais il y aura malgré tout désobéissance civile ».

Pour en savoir plus : http://fr.breakfree2016.org/

5 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Habitant dans l’Allier en France, je suis disponible pour une action dans mon secteur. Je dispose de trois chevaux volontaires pour participer à une manifestation!

    • Mona

    Et en France, avez-vous les lieux et dates…?

  • La France, en interdisant l’exploitation du gaz de schiste sur son territoire est sur la bonne voie.
    Elle découvrira assez rapidement, en commençant à faire cohabiter la combustion avec la géothermie dans des chaufferies hybrides qu’elle peut le plus souvent se passer de la combustion et du gaz pour pour assurer le chauffage de l’habitat et notre confort thermique dans nos cités.

    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/LT-geothermie-profonde.pdf
    http://infoenergie.eu/riv+ener/source-energie/Complementarite%20des%20reseaux%20ENP.htm

    Balendard mai 2016
    Balendard

    • André

    et ils y vont comment bloquer les sites ? en vélo ?
    avant de bloquer la production il faudrait arrèter d’en consommer

  • Bravo André : vous avez compris l’essentiel
    Cela est maintenant possible pour le chauffage de l’habitat pour le plus grand bien de notre portefeuille
    Balendard mai 2016

Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés de 40 à 50 ans

Lire l'article