Le changement climatique menace 2500 milliards de dollars d’actifs financiers

actifs
Un investisseur à Shangaï, 28 mars 2016. © AFP / JOHANNES EISELE
Un investisseur à Shangaï, 28 mars 2016. © AFP / JOHANNES EISELE

2500 milliards de dollars d’actifs financiers seront menacés par un réchauffement de 2.5 degrés, selon une étude publiée dans la revue Nature Climate Change le lundi 4 avril. Cette destruction des actifs serait causée par l’augmentation d’évènements climatiques extrêmes ainsi que par la hausse des températures et des sécheresses qui auront des répercussions notamment sur les secteurs agricoles et touristiques. Dans cette optique, « limiter le réchauffement à 2 degrés est financièrement rentable pour les investisseurs neutres à l’égard du risque et encore plus rentable pour les investisseurs prudents », explique le Professeur Simon Dietz, un des auteurs de l’étude. Stephanie Pfeifer, la directrice de l’IIGCC (Institutional Investors Group on Climate Change) conclut: « il s’agit de nouvelles preuves qu’un réchauffement non maîtrisé impacterait négativement la croissance économique sur le long terme« . Lors de la COP21 fin 2015 à Paris, les Etats se sont engagés à maintenir un réchauffement climatique sous la barre de 1,5 degré d’ici 2100.

Ecrire un commentaire

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article