La population des baleines franches australes restaurée dans 60 ans

baleines

Dans 60 ans, les populations de baleines franches australes, en Nouvelle-Zélande,  retrouveront leur niveau d’avant la chasse, selon les conclusions d’une nouvelle étude des scientifiques du BAS (British Antarctic Survey). En effet, la chasse à la baleine avait entrainé une chute de leur population. Les scientifiques du BAS estiment que les effectifs de baleines franches australes sont aujourd’hui à 12 % de ce qu’ils étaient avant l’industrialisation de la chasse. Pour obtenir ces résultats, ils ont comparé les données cartographiées des journaux de bord de baleiniers du XIXe siècle avec celles des effectifs actuels connus. Jennifer Jackson, l’auteure principale de l’étude, estime que « cela prendra au moins 60 ans pour que les populations retrouvent leur niveau d’abondance initial ». Entre 29000 et 47000 baleines franches australes ont été tuées pour leur huile, qui servait de combustible, à la fin du XIXe siècle. Depuis les années 1980, le moratoire sur la chasse aux cétacés a mis fin à  cette activité, ce qui permet aux populations de se reconstituer. Toutefois, certains pays pratiquent encore une chasse officiellement scientifique ou commerciale.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • mona

    Donc… la fin de la 6ème extinction, sera retardée. ..? On nous prend vraiment pour ce que l »on n’est pas…!!

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article