Bure : la loi Macron autorise le stockage des déchets radioactifs sans débats grâce au 49-3

Bure

Un technicien sur le site de Bure dans une zone de stockage © sAFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

L’adoption jeudi 9 juuillet de la loi Macron «pour la croissance et l’activité» en recourant à l’article 49-3 a permis au gouvernement de passer un amendement qui autorise l’enfouissement des déchets radioactifs sur le site de Bure dans la Meuse. Pourtant, cet amendement n’aurait pas dû y figurer puisqu’il avait été retiré du projet de loi avant d’y être réintroduit lors du passage du texte devant le Sénat. Cette décision suscite la colère des opposants au site de Bure, nous republions ici le communiqué du CEDRA datant du jeudi 9 juillet ( Collectif contre l’Enfouissement des Déchets RAdioactifs) qui fustige l’absence de démocratie dans ce procédé  : Loi macron : vote effarant cet après-midi par un dernier (?) coup tordu.

Loi Macron, vote effarant cet après-midi par un dernier (?) coup tordu

  Dernier coup tordu ce jeudi par l’enfouissement (cavalier législatif) d’un amendement dans la loi Macron, loi qui sera définitivement présentée en débat à l’Assemblée nationale à partir de 15 H.

 La classe politique est-elle honnête, sérieuse, crédible ? En un mot, peut-on lui faire confiance ? Dernier coup de trafalgar ce matin où la commission spéciale de l’Assemblée nationale, chargée d’étudier les amendements du Sénat, décidait d’intégrer dans son texte à débattre cet après-midi l’amendement des plus pernicieux glissé par le sénateur Longuet.

 Aberrant, effarant, coup tordu, coup de force, les réactions tombent ce midi devant ce nouvel épisode qui ne grandit pas la dite représentation nationale, d’autant que voici peu le ministre Macron s’était engagé à faire la place qu’il faudrait au débat sur cigéo ! Pitoyable : depuis septembre dernier, à travers les deux lois de transition énergétique et Macron, pas moins de 13 amendements en 10 reprises  ont été glissées au long des procédures pour éviter au projet Cigéo (enfouissement des pires déchets nucléaires, à BURE) d’en passer par une future loi spécifique. Faut-il que les industriels de l’atome et leurs relais soient à ce point débordés par les déchets de la filière pour qu’ils tentent ainsi de se débarrasser du casse-tête à bon compte (un trou et hop) !

 La méthode, pourtant, si elle ne les grandit pas, en dit long sur les parlementaires (députés et sénateurs) et le gouvernement, mettant sous une lumière crue le président Hollande qui, suite au drame de Sivens, s’était engagé à appliquer une réelle démocratie participative dans les dossiers environnementaux… Un François Hollande qui en 2000 s’était positionné contre l’enfouissement des déchets nucléaires lorsqu’il était député en Corrèze. Tout comme Ségolène Royal s’était elle aussi positionnée contre l’aberration de l’enfouissement en 1987-1990 quand elle fut députée dans les Deux-Sèvres !

 Démocratie, vraiment, et que dire de cela :

–       pas UN-E élu-e depuis ce matin pour nous informer de ce qui se tramait à l’Assemblée nationale

–       que savent vraiment du sujet cigéo les députés et sénateurs ? Encore ce matin (voir video), le président de la commission – le député François Brottes – qui annonce froidement que la Meuse s’est portée candidate, alors que la réalité est l’exact contraire. En Meuse et Haute-Marne, non seulement on n’a jamais demandé leur avis aux populations – en démocratie les premières concernées – mais ON leur a refusé un référendum qu’elle demandait par plus de 50 000 signatures locales.

9 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Paul Sven

    Quand le peuple a élu un gouvernement socialiste, il a été trompé et le voilà confronté avec une brochette d’arévastes — pardon, d’arrivistes.
    Louis XVI était beaucoup plus honnête que ça ; le 14 juillet approche, il est temps de conduire place de la Bastille cette brochette de tordus qui nous gouvernent sous fausse représentation, des les y mettre au poteau et de laisser la foule décider.
    France, si tu ne te lèves pas, Hollande et sa clique véreuse auront ta peau !
    Debout citoyen ! La patrie te réclame !

    • margot

    ON S’EN SOUVIENDRA !

    • Oskar Lafontaine

    Les pires coups tordus se font toujours en douce, ici c’est l’emploi de la technique dite du « coucou », qui pond ses oeufs dans le nid des autres, les obligeant ainsi à se charger, à sa place, de sa progéniture. C’est une sorte de « cavalier » législatif, où un texte de loi accueille un texte qui traite de tout autre chose, et n’aurait normalement pas pu être voté sans que le débat soit au moins porté sur la place publique. Bref, c’est une honte.
    La France croule littéralement sous les déchets nucléaires et leur enfouissement coûte des fortunes. Ainsi qui est informé par exemple que le projet d’enfouissement à Bure, renommé « cigeo », nom qui évoque un enterrement, et qui n’était qu’ « expérimental », tout comme la massacre des baleines par les japonais, qui ne pèchent pas mais se « livrent à des expériences de capture » reviendra, à plus de 30 milliards d’euros !!!! ? Le prix de trois EPR, qu’on ne construira, et surtout ne finira, jamais , et qui, en tout état de cause, délivreraient de l’électricité bien plus onéreuse au kilowattheure produit et livré au réseau, que l’éolien et le photovoltaïque. Ce qui achève de ridiculiser totalement le nucléaire qu’il soit français ou d’ailleurs.

    • chapolin

    Souvenez vous du Rainbow Warrior … il y a des voyous chez les pro-nucléaires et ils continuent.

    • Damien

    C’est çà les « valeurs » de gauche ! Savoir tromper les gens. Mais que chacun se détrompe, Sarkozy à aussi fait des déclarations tonitruantes et leurs contraires quelques temps plus tard. France, il est temps que les citoyens se mettent en grève de citoyenneté.

  • […] by Yves CARMEILLE in Newsletters On juillet 12, 2015 Depuis http://www.goodplanet.info « L’adoption de la loi Macron «pour la croissance et […]

    • Clément

    Citoyens trompés par vos €lus, il est temps de rejoindre Nous Citoyens. Nos objectifs: Referendum et controle des elus. Ca ne se construit pas tout seul mais on y arrivera!

    • Oskar Lafontaine

    Le nucléaire ne peut plus continuer d’exister que par le mensonge, la tricherie et la désinformation systématiquement utilisés.
    Sarkozy, qui n’y comprenait et n’en connaissait strictement rien, a menti aux français, et fait mentir comme débiter des inepties, sous son quinquennat, Copé et d’autres, sur le nucléaire et ses coûts réels.
    Hollande n’en parle guère, laissant Ségolène, astronomiquement nulle sur cette question comme sur beaucoup sinon toutes, s’exprimer à sa place et il fait le mort, ce qu’il est déjà d’ailleurs politiquement, et certainement il n’était pas informé pour cet article sur Bure, rajouté dans la loi Macron où il s’est installé comme un cheveu sur la soupe..

  • Alors que la France en utilisant le 49-3 et la loi Macron envisage le stockage des déchets radioactifs provenant du nucléaire en couche géologique profonde argileuse (Bure) la Finlande à choisi de le faire dans le granit (Onkalo)

    En tout état de cause vu la capacité de l’eau à transmettre la radioactivité il est de toute évidence préférable de stocker ces déchets extrêmement dangereux sur le très long terme en couches profondes   plutôt que de le faire à proximité de la rivière 

    Balendard infoenergie.eu janvier 2017

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte" britannique

Lire l'article