Nous sommes Charlie

nous sommes tous charlie
Nous sommes tous charlie - Charlie Hebdo
Nous sommes tous charlie

Nous sommes Charlie. C’est par ces mots que la foule nombreuse a exprimé, en de nombreux endroits de France, sa solidarité avec les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, mais aussi sa volonté de résister à l’intention des tueurs : faire régner la peur et faire taire la liberté.

L’émotion est tellement forte qu’il peut sembler prématuré d’exprimer autre chose que la douleur ou la compassion. Mais la tristesse ou la pudeur ne doivent pas nous empêcher de parler autour de nous de ce qui s’est passé, de pourquoi ces journalistes ont été attaqués. De saluer leur mémoire, leur courage, leur résolution. De raconter leur action. De montrer leurs dessins et d’en rire encore, malgré tout. Bref, de les garder présents avec nous encore un peu.

La vérité est toujours un acte courage. Pour certains plus que d’autres. Les journalistes de Charlie nous ont montré combien la liberté d’expression, socle de notre démocratie, est fragile, et combien ses ennemis sont déterminés et sanguinaires. On l’avait peut-être oublié, ou négligé.

Les journalistes de Charlie se savaient menacés. Et ils avaient peur. Mais ils continuaient, en rigolant, pour ne plus y penser, parfois.

Ils se battaient pour une idée de la démocratie qui laisse sa place à chacun, quelles que soient ses origines, ses convictions, ses modes de vie, sa sexualité, etc. Une société qui permet à chacun de dire ce qu’il veut -quitte à déranger-,  de rire de ce qu’il veut. Bref, ils se battaient pour nous.

Ils vont nous manquer. Et il faudra trouver une manière de relever le flambeau, même si l’équipe de Charlie réunissait des personnes aux talents exceptionnels et ne trouvera pas facilement d’équivalent.

Bientôt, il faudra recommencer à rire. Et à rire méchamment des despotes, des tartuffes, des assassins, des intégristes.

Parce que cela voudra dire qu’ils n’ont pas réussi à nous faire taire par la peur. Qu’ils n’ont pas encore gagné.

 

Nous sommes Charlie

 

Olivier Blond

Directeur éditorial, Fondation GoodPlanet

 

8 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Moâ

    Je n’ai jamais lu Charlie hebdo. Parfois entrevu des dessins humoristiques et j’ai bien ri. Je ne suis qu’une anonyme mais je suis aussi Charlie. J’aime rire, me moquer de tous les despotes orgueilleux, pervers et qui se prennent au sérieux, de tous ceux qui se croient supérieurs parce-qu’ils obéissent à de soit-disant loi divines. Oui, ces degrés zéro de l’humanité méritent seulement qu’on leur éclate de rire à la figure comme une grenade dégoupillée, même si notre coeur est lourd de larmes. Oui, je suis aussi Charlie et Dieu est un fumeur de havanes (bio-équitables) qui sait rire…forcément puisqu’il nous aurait créé à son image…parait-il. Que les morts de Charlie Hebdo reposent en paix, et si le journal se relève, je l’achèterai tous les mercredi désormais.

      • martine

      nous sommes tous de coeur avec eux et leur famille et ne cessons pas d’en parler pour ne jamais oublier !

    • Nowinsky

    Toute la société anti fasciste et anti raciste doit se rassembler dans les jours qui viennent , c’est très important , il faut éviter tous débordements communautaires .

  • C’est horrible, mais pas d’amalgame.

    • Damien

    Liberté, liberté …… Les articles de GOODPLANET ont suffisamment dénoncé l’individualisme destructeurs des entreprises criminelles qui sévissent dans le monde. Le danger ne vient pas seulement des terroristes prétendument religieux, mais aussi de la part d’entreprises sans foi ni loi qui ont un mépris totale pour les population des pays où ils œuvrent en connivence avec des chefs d’Etat corrompu. Oui, il faut dénoncer et dire la vérité. Mais attention, la liberté de presse ne signifie pas vulgarité, médisance et pure méchanceté. La vérité suffit par elle même pour toucher les responsables et dénoncer les coupables. Que Goodplanet continue à débusquer les travers des responsables qui polluent notre planète.

    • lucas

    je suis horrifiée de ce qui c est passé mais je peus vous dire que charlie hebdo n est pas mort au contraire il sera toujours la et encore plus fort je vous soutient vous tous qui et près de votre dieux a présent pour moi vous continuer a vivres et qu ils protègent toutes les personnes de toutes les nationnalitées toutes ma famille et mélanger et j en suis très fiére .continuer a faire vivre charlie ils sont pas mort pour rien mes sincères condoléance a toute les familles qui ont perdu un étre chère je suis charlieeeeeeeeeeeee

    • Reynolds Julia

    Aucune blague ni aucun cartoon comique ne justifie ces actes odieux commis par des monstres endoctrinés par d’autres monstres.
    A partir de ce jour, j’achèterai Charlie Hebdo, en Suisse si je peux le trouver. J’ai toujours aimé
    l’ironie qui permet de relativiser avec humour des choses insensées qui ne devraient même pas exister. JE SUIS CHARLIE ET LE SERAI TOUJOURS.

    • marie beltrami

    j’aime charlie …

Primaire écologiste : Jadot et Rousseau au second tour, deux lignes s'affrontent

Lire l'article