Incendies en Australie, suivez la situation

10000 décès prématurés en Europe causés par le bruit chaque année

La dernière étude sur le bruit en Europe estime qu’un quart des Européens, soit 125 millions d’habitants, est exposé à des bruits supérieurs aux recommandations ou aux limites légales. Le trafic routier, ferré et aérien est le principale cause des nuisances sonores. Il perturbe le sommeil de 20 millions de personnes. L’Agence Européenne de l’Environnement s’inquiète de ces chiffres dans son dernier rapport Le Bruit en Europe 2014. Elle évalue l’impact sanitaire du bruit à 10 000 décès prématurés chaque année, à 43 000 admissions dans les hôpitaux et 900 000 cas d’hypertension.

Pour aller plus loin sur ce sujet, lire notre interview Le bruit est un probleme de santé publique

8 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Ali Amjjoud

    Il est vrai que beaucoup de véhicules font du bruit car leur nombre ne cesse d’augmenter, mais ces derniers temps, on a remarqué que le bruit de certains véhécules a diminué, les voitures diésel par exemple. Nous demandons aux constructeurs de moteurs à faire beaucoup d’éffort pour trouver des moyens à ce que ce bruit diminue encore plus, soit il faut agir au niveau des soupapes ou de la pompe d’injection ou d’échappement ou au niveau des organes causant ce bruit. Je pense qu’il est très possible, vus les progrès réalisés jusqu’à ce jour. Cette pollution auditive, ajoutée à d’autres pollutions, rend les gens stressées. C’est ça le progrès scientifique , il a des avantages et des inconvénients .

    • Damien

    Si les voitures et le transport en général génère du bruit, je crois que 50% provient de l’activité humaine. Il suffit de voir comment les gens entretiennent leur jardinet. Le râteau ne suffit plus, il faut un chasse-feuille pétaradant, le ciseau taille-haie exige trop d’effort, il faut un taille-haie motorisé et pour la pelouse, si petite soit-elle, il est indispensable d’user d’un tracteur-tondeur, sans parler des tronçonneuses et autres engins. Pour ce rendre compte que l’aube approche, il suffit de tendre l’oreille…. les avions décollent, les trains se mettent à circuler, les sirènes et avertisseurs se font entendre. IL y a des jours où on se croirait dans une fiction de série du genre « les flics à Rio » ou de Miami. Le bruit nuit. Et que fait-on ? Rien. 10.000 décès annuellement ? Il faut bien mourir de quelque chose, ce disent les gestionnaires de la cité et tant pis pour ceux qui ne peuvent supporter la dynamique activité de notre société. RIP !

    • ano

    Moi c’est du bruit des voisins extrémement bruyants, avant c’était un village très calme et en quelques années des nouveaux voisins avec enfants sont arrivés à hérimoncourt 25310 et ils criaient tous en permanence très fort, ils se relayaient, quand un arrêtait de crier sur ses gosses (ce qui raisonnait partout puisqu’en plus on est à coté de collines qui renvoient le son) un autre prenait le relais, pour vous dire ou ça en était, une fois un été j’ai compté qu’il n’y avait pas eu une seule journée de beau temps ou l’on a été dehors (soit des dizaines) sans qu’il y ait plus de 5mn de calme sans entendre un parent gueuler, en plus ils criaient quand leur enfants ne faisaient rien de mal mais quand ces enfants venaient nous ennuyer, la les parents ne leur disaient rien du tout, même quand on leur faisait remarquer ! Ils faisaient exprès de venir crier sous nos fenetres , même parfois la nuit quand on les laissait ouvertes en été parce qu’il faisait chaud, et plein d’autre nuisances pas seulement sonores de ce genre ! Et bien sur l’ancien maire alain aubert n’a jamais voulu faire quoi que ce soit contre et protégeait même ceux qui causaient ces nuisances aux détriment des habitant respectueux de la tranquillité et même de la sécurité.

    • Oskar Lafontaine

    Le bruit est une catastrophe non seulement sanitaire mais d’abord humaine de première grandeur. C’est même la première cause de l’extinction en cours de notre civilisation. L’évolution régressive qui nous fait disparaître, l’inverse de celle de Darwin, s’appuie d’abord sur le bruit, les niveaux intellectuels et culturels s’effondrent à cause du bruit, et c’est une banalité que de la constater, nous retournons, par sa faute, vers la barbarie, la sauvagerie par la violence gratuite.
    La principale cause du bruit, qui détruit les cerveaux, plus sûrement encore que bien des drogues, c’est encore celui dont on s’entoure volontairement, celui que l’on se créé soi-même. Les télés constamment allumées, des musiques barbares et violentes, les gens qui ne savent plus parler autrement qu’en hurlant.
    Je vis pour ma part, et je m’en félicite, dans un monde de silence qui autorise la réflexion continue.
    Je ne vais jamais à aucun spectacle, regarde, et très peu, la télé mais sans le son. N’écoute que très rarement de la musique, et du classique seulement. Bien entendu je ne regarde ni ne vais jamais à aucun match de foot, auquel d’ailleurs je ne comprends strictement rien, ni non plus à d’autres sports.
    Je porte en plus très souvent un casque anti-bruits, et j’apprécie énormément le silence qu’il autorise. Je vis pourtant dans une villa d’un quartier retiré, très loin des routes, voies de chemin de fer et les avions me passent seulement très haut au-dessus de la tête. Même dans une église, le simple bruit des haut-parleurs me gène… Enfin, atteint de surdité depuis l’âge de sept ans et n’ayant récupéré, par de délicates opérations, une meilleure ouïe qu’à quatorze ans, je n’ai vraiment jamais bien entendu, et aujourd’hui, j’entends à nouveau encore moins bien, mais je ne m’en plains pas, au contraire, et ne désire surtout aucun appareil auditif, qui en plus d’ailleurs, sont une des causes, avec d’autres, et par la faute de leur champ électromagnétique à proximité immédiate de neurones,d’un début d’Alzheimer. Je préfère enfin, et de loin, la forme écrite, car plus propice à la réflexion que la forme orale.
    Je n’aspire qu’au silence et, si la parole est d’argent, le silence, lui, est d’or.

    • Oskar Lafontaine

    Il est clair, voir à ce sujet du bruit excessif, le Science&Vie de ce mois de mars 2015 que les plus gros ravages du bruit sont la conséquence de l’usage des baladeurs et de la fréquentation des discothèques.
    Nos oreilles en effet souffrent à partir de 80 décibels et le bruit dans une discothèque est légal en France jusqu’à 105 décibels. On est là en plein délire législatif et réglementaire.
    Les coups de klaxon en ville sont redoutables pour les piétons, comme celui que déclenchent certains motards qui se permettent de faire rugir leur engin au mépris des autres. En comparaison vivre à proximité d’un aérodrome, c’st devenu presque du repos depuis quelques années avec des avions de moins en moins bruyants.

    • sassoulas

    Le bruit de voisinage est peut être le pire…répétitif à des moments où on aimerait être tranquille.J’habite à coté d’une salle de fitform,il utilise un micro, de la musique très sonore avec fenêtre ouverte car ils ont chaud.Ils ont aussi des appareils pour se muscler qui en retombant font un grand boom qui se propage de partout…Et comme les propriétaires ont le bras long,rien ne changera jamais ….L’autre voisin:Un service d’aide sociale loue un petit immeuble avec une grosse clim sur le toit, qui au démarrage fait un bruit de camion, toutes les dix minutes pendant 8minutes, à devenir fou. …On n’est pas entendu, les nuisances persistent.On nous regarde comme des e…….rs.L’emploi est mis en avant par rapport au bruit et jamais rien est fait.Les lois ne sont pas appliqués….et les riverains de guerre lasse baissent les bras, c’est trop dur de se faire entendre.

  • […] by Yves CARMEILLE in Newsletters On mai 25, 2015 Depuis http://www.goodplanet.info « Le bruit tue 10 000 personnes par an en […]

    • Pef75

    Curieusement vous ne parlez pas du bruit des voisins, celui qui surgit par surprise, comme les bruits de pas ou les bruits de choc sur le sol (autrement dit votre plafond)… Voici un type de bruit qui peut rendre complètement fou, et créer à la longue des situations hautement conflictuelles… Il n’est d’ailleurs pas rare que ça se termine à coups de couteau ou de fusil… Pour l’avoir vécu je peux vous dire que je ne le souhaite à personne. Pourtant je ne suis pas fou ni caractériel, ni aigri… Juste un type qui aime bien le silence, la réflexion et se sentir peinard quand il est chez lui. Bon courage à tous ceux qui subissent le bruit chez eux.