Total investit dans les gaz de schiste en Grande-Bretagne

Balcombe, Royaume-Uni : des personnes manifestent devant un site d’exploitation de gaz de schiste tenu par l’entreprise britannique Cuadrilla Resources à Balcombe dans le sud de l’Angleterre en aout 2013. © AFP PHOTO / BEN STANSALL
Anti-fracking and climate protesters block the gate to the test drill site operated by British energy firm Cuadrilla Resources in Balcombe, southern England, on August 19, 2013 after campaigners announced they planned to take 'direct action' at the site. British energy firm Cuadrilla scaled back its operations at the rural site where it is test drilling for oil as hundreds of protesters hold a six-day "action camp" in protest against the process of fracking and the exploitation of fossil fuels. Hydraulic fracturing involves using huge amounts of pressurised water mixed with chemicals to crack open shale -- sedimentary rock containing hydrocarbons -- to release natural gas. Cuadrilla, which specialises in fracking for shale gas, is not currently using the technique at the test drill site in Balcombe. AFP PHOTO / BEN STANSALL
Balcombe, Royaume-Uni : des personnes manifestent devant un site d’exploitation de gaz de schiste tenu par l’entreprise britannique Cuadrilla Resources à Balcombe dans le sud de l’Angleterre en aout 2013. © AFP PHOTO / BEN STANSALL

Le géant français Total vient d’annoncer qu’il allait rechercher du gaz de schiste en Grande-Bretagne. Total devient ainsi la première grande compagnie pétrolière à forer et extraire cette ressource au Royaume-Uni.

Dans un communiqué de presse publié ce lundi, l’entreprise affirme avoir acquis une part de « 40 % dans deux permis » d’exploration et de production de gaz de schiste. Cette autorisation couvre une zone de 240 kilomètres carrés dans le bassin du Gainsborough Trough en Angleterre. Les partenaires de Total sur ce projet seront GP Energy Limited, filiale de Dart Energy Europe (17,5 %), Egdon Resources UK (14,5 %), Island Gas (14,5%) et eCorp Oil & Gas UK (13,5 %), note Le Monde.

Total, dont l’investissement au Royaume-Uni s’élève déjà à près de 2 milliards de dollars pas an, espère ainsi devenir le plus important producteur d’hydrocarbures du pays d’ici 2015. Pour l’heure, Total est la deuxième société française, après GDF Suez, a investir dans le gaz de schiste à l’étranger.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article