Les Espagnols se tournent vers le vélo

Ciclists hold their bikes after cutting the Gran Via avenue during a national strike in Madrid on March 29, 2012. Recession-hit Spaniards staged a 24-hour general strike and took to the streets in anger over labour reforms, austerity cuts and soaring unemployment. AFP PHOTO/ PEDRO ARMESTRE
Madrid, Espagne: des cyclistes brandissent leur vélo lors d'une manifestation en mars 2012 à Madrid. © AFP PHOTO/ PEDRO ARMESTRE

Plus de 780 000 vélos ont été vendus l’année passée en Espagne contre 700 000 voitures neuves seulement. Pour faire face à la crise économique qui touche le pays, les Espagnols se tournent désormais vers ce mode de transport économique.

Pour la première fois dans le pays, le secteur du vélo semble prendre le dessus sur celui de l’automobile. Les ventes de voiture ont en effet chuté de 31,4% l’année dernière alors que celles de vélo ont augmenté de plus de 4%. Selon Federico Suarez Leco, directeur commercial de Castellana Motor, les ventes d’automobiles sont près de 30% en dessous des objectifs annuels, « en 2007 nous avons vendu 390 voitures dans notre magasins à Madrid – qui est un des plus grands du pays – l’année dernière nous n’en avons vendu que 300 ». Nombreux sont ceux en effet qui y voient une conséquence directe de la crise économique qui a laissé plus de 25% des personnes actives du pays au chômage,  56% chez les jeunes, note The Guardian.

 

Un commentaire

Ecrire un commentaire

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte" britannique

Lire l'article