Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

Les eaux radioactives de Fukushima arriveront aux USA dans 3 ans

Des travailleurs prêts d'un réservoir d'eau de la centrale de Fukushima au Japon © AFP PHOTO / POOL / Issei KATO
Workers wearing protective suits and masks are seen near tanks of radiation contaminated water at Tokyo Electric Power Co's (TEPCO) tsunami-crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant in the town of Okuma, Fukushima prefecture on March 6, 2013. The visit by the media was organised ahead of the second anniversary of the March 11, 2011 tsunami and earthquake. AFP PHOTO / POOL / Issei KATO
Des travailleurs prêts d'un réservoir d'eau de la centrale de Fukushima au Japon © AFP PHOTO / POOL / Issei KATO

Les eaux contaminées de Fukushima devraient mettre 3 ans pour traverser le Pacifique et atteindre  les côtes nord-américaines. Les particules radioactives vont errer durant une dizaine d’années dans les océans du monde, selon les chercheurs du Centre of Excellence for Climate System Science qui ont publié une étude sur le sujet dans la revue Deep Sea Research. Les courants au large du Japon accélèrent la dilution des eaux radioactives, qui perdent donc en concentration radioactive et se dispersent, rapporte le site Science Daily le 28 août.. « Les observateurs de la côte ouest des USA pourront mesurer une augmentation des matières radioactives 3 ans après  l’événement. Cependant, les habitants de ces côtes ne seront pas affectés par les concentration de matériaux radioactifs car elles resteront en desssous des normes de l’OMS une fois qu’elles quitteront les eaux japonaises », estime Erik van Sebille qui a co-écrit cette étude. Les scientifiques ont mis en place une carte interactive qui permet de visualiser l’évolution d’un produit porté par les courants marins.

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • nath Colin

    Il y a bien longtemps que les eaux radioactives ont atteint les cotes nord américaines! j’y vis et y travaille , je sais de quoi je parle! Avez vous relevé les taux de radioactivité le long des cotes californiennes et ailleurs. D’autre part je crois rêver en lisant  » Les particules radioactives vont errer durant une dizaine d’années dans les océans du monde « , vous vouliez surement dire des dizaines de milliers d’années!!! Un an exactement après le désastre de Fukushima, toute la chaine alimentaire du monde était contaminée. C’est beaucoup plus grave que vous voulez bien le dire. C’est une catastrophe mondiale sans précédent dans l’histoire de l’humanité et aucun média ne semble s’en soucier, c’est une honte. Alors , je vous dis tout de meme un grand merci pour relayer des infos telles que celle ci.
    NC

      • so_Lele

      Bien dit Nath!! Ce que j’adore c’est que les déchets du tsunami ont traversé l ocean pour se retrouver sur les cotes deux semaine plus tard mais pas la radioactivité! http://lesveilleursdefukushima.blogspot.be/

    • Delfel therese

    Entièrement d’accord avec Nath et surprise tout de même que les journalistes et scientifiques se positionnent du côté du flou et de la « dédramatisation ». Cet accident a pourtant montré de manière flagrante, la lourde chaîne de responsabilités/irresponsabilités qui entourent toute l’industrie du nucléaire, au Japon autant qu’en France et de par le monde. Quant aux répercussions sur les milieux naturels, en cascade et sur des milliers d’années, qui aura l’honnêteté d’en assumer la responsabilité ? Dès à présent, nous mangeons du poisson « sauvage », ce qui en reste dans les océans, contaminé par cette radioactivité nouvellement rajoutée à celle des milliers de tonnes de déchets déversés il y a des décennies … Les pro-nucléaires ne vivent-ils pas dans le même monde, avec le même besoin d’air, d’eau, de sols et d’écosystèmes sains ?

    • Good PLANET

    Tout d’abord,plus de la moitiés du poissons que vous mangez provient d’élevage. Ensuite, inquiétez vous plutôt du mercure dans les océans et les poissons, car c’est un souci assez méconnue. Anas nier la radioactivité et ses conséquences, il faut comprendre certaines choses.

    Ensuite, concernant le transport des eaux radioactives, celui-ci s’opère dans les courants et elle se dilue dans l’océan, cela prend aussi plus de temps. Si portée par les vagues et les vents, certains débris du Tsunami sont parvenus rapidement aux USA, il y en a d’autres, dont un bateau à la dérive qui ont mis plus de temps.
    Les USA attendant d’ailleurs pour octobre une importante arrivée de déchets, doit 2n5 ans apres le 11 mars. 2011. http://www.goodplanet.info/actualite/2013/03/18/tsunami-le-japon-releve-l-estimation-de-debris-arrivant-aux-etats-unis/
    ce qui est cohérent avec la circulation des courants. Par ailleurs, ces estimations sont basées sur des modèles et une carte simulant les courants marins, que vous pouvez aussi consulter

    http://www.goodplanet.info/actualite/2012/04/09/les-radiations-de-fukushima-avancent-dans-l-ocean-pacifique/

    Julien GoodPlanet.Info