Les bébés américains victimes de la crise

A New Haven, aux Etats-Unis, près de 30% des femmes disent ne pas pouvoir subvenir aux besoins de leurs bébés en matières de couches.

En moyenne, l’achat de couches coute 18$ par enfant par semaine. Une mère célibataire qui travaille pour l’équivalent du smic aux Etats-Unis doit donc consacrer 6% des ses revenues à l’achat de couches pour son enfant. Trop, pour certaines qui n’arrivent pas à faire face. De nombreuses associations existent pour aider ces mamans en difficulté mais pour certaines la seule solution reste de réutiliser les couches usagées – c’est le cas pour 8% d’entre elles. En tout, 30% des femmes interrogées dans cette étude publiée dans le journal Pediatrics disent ne pas pouvoir subvenir correctement aux besoins de leur enfant en terme de couches, note le LA Times. Un problème qui pèse sur la santé psychologique et physique des ménages puisque les enfants risquent d’attraper des maladies de peaux et des infections urinaires s’ils ne sont pas gardés au propre et qu’ils risquent d’être plus agités ce qui pourrait stresser et fatiguer les parents encore plus. A tout ca s’ajoute une difficulté supplémentaire : aux Etats-Unis c’est aux parents de fournir les couches des enfants qui vont à la crèche. Pas de couches, pas de crèche et donc pas d’emploi pour ces mamans qui sont déjà en difficulté.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article