La croissance industrielle de l’Inde entrainera une crise sanitaire dans le pays.

En Inde, les centrales à charbon pourraient causer la mort de 120 000 personnes chaque année.

Un nouveau rapport publié par Greenpeace sur l’impact de l’industrialisation du pays sur sa population montre que l’utilisation des centrales à charbon pourraient engendrer jusqu’à 4,6 milliards de dollars de frais supplémentaires aux hôpitaux du pays et être à l’origine de 80 000 à 120 000 morts prématurées et 20 000 cas d’asthmes chaque année.

Le rapport de Greenpeace note que « des milliers de vies pourraient être sauvées chaque année, des millions de crises d’asthmes et d’attaques cardiaques évitées, des journées non travaillées récupérées et plein d’autres couts associées évités si le pays mettait en place une meilleure régulation de sa production énergétique et utilisait des méthodes de production plus propres ». Après la Chine, l’Inde est le deuxième pays au monde produisant le plus d’électricité à partir d’usine à charbon, près de 210 GW d’électricité par an.

Selon le Guardian, près de 400 millions de personnes en Inde n’ont pas accès à l’électricité.

Ecrire un commentaire

Inde : grâce aux évacuations, le cyclone n'a fait aucune victime selon les autorités

Lire l'article