Les vertus écolos du superbowl

Lors de la finale du championnat de football américain, les foyers américains consomment en moyenne 7,7 % d’électricité en moins. Cette réduction varie selon les régions du pays et les moments du match qui dure 3 heures et demi, rapporte le blog Green du New York Times le 28 janvier. Ce résultat surprenant a été mis en lumière par Opower, une entreprise de consultants sur l’énergie, à partir d’une étude comparative sur la consommation électrique de 145 000 foyers entre le soir du superbowl (la finale se déroule toujours le premier dimanche du mois de février) et d’autres soirées d’hiver. « Avec autant de personnes collées sur leur canapé durant le match, peu de foyers utilisent l’électricité pour cuisiner, nettoyer ou autre chose que regarder la télévision », estime Barry Fischer, d’Opower. De plus, de nombreux logements sont vides ce soir là car leurs occupants regardent le match ailleurs : chez des proches, dans des bars. Il est cependant probable que toutes ces activités consommatrices d’énergie soient reportées à plus tard.

Ecrire un commentaire

Le navire turc en Méditerranée, au cœur de tensions avec la Grèce, est rentré au port

Lire l'article