Remake chilien de Notre-Dame-de-Landes pour les indiens Mapuche

Au Sud du Chili, une partie de la communauté des Indiens Mapuche de la région de La Araucaní s’oppose au projet de construction d’un nouvel aéroport qui doit remplacer l’ancien. Approuvé en 2008, ce projet a été validé par une étude d’impact contestée par les Mapuches. En effet, les infrastructures doivent être bâties sur des terres agricoles et forestières. Le tourisme croit de 30 % par an dans la région et le nouvel aéroport, dont le coût est de 120 millions de dollars, doit permettre aux touristes de venir tout en améliorant la sécurité, rapporte le site IPS le 28 novembre. Tranamili, un jeune leader religieux Mapuches qui a été arrêté plusieurs fois, met en avant la défense des terres : “cet aéroport est une porte d’entrée pour l’invasion de notre territoire. Bientôt, des avions atterriront sans cesse. Cela pertubera non seulement notre vie spirituelle mais aussi notre culture et notre harmonie. » Le Chili compte un million de Mapuche pour une population de 16 millions d’habitats ; les indigènes se sont souvent opposés à des projets miniers ou forestiers.

Ecrire un commentaire

France Nature Environnement du Conseil Paritaire de la Publicité : « nous avons été déçus par la faible portée de nos revendications à l’encontre des entreprises »

Lire l'article