BP exclu de tout nouveau contrat fédéral aux Etats-Unis

L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) vient de bannir, de façon temporaire, le géant du pétrole British Petroleum de tout contrat aux Etats-Unis à cause de son « manque d’intégrité professionnelle » dans l’affaire de la marée noire dans le golfe du Mexique de 2010.

La décision de l’agence survient deux semaines après que BP a consenti à verser la somme de 4,5 millions de dollars en compensation des accusations criminelles portées contre elle dans l’affaire de la marée noire survenue dans le Golfe du Mexique en 2010. L’interdiction sera en vigueur tant que l’entreprise britannique « n’aura pas prouvé sa conformité aux exigences fédérales », note The Guardian.

L’explosion à l’origine de la marée noire de 2010 avait tué 11 personnes et occasionné le déversement de 4,9 millions de barils de pétrole dans le golf du Mexique pendant près de 3 mois, polluant les plages de 5 Etats d’Amérique.

L’interdiction ne concerne pas les contrats en cours mais a survenu quelques heures seulement avant la mise aux enchères de contrats dans le golfe du Mexique par le gouvernement américain. Le géant britannique, déjà affaibli par l’affaire de la marée noire, accuse déjà le coup, les actions de l’entreprise ont chuté de 2% sur le marché de Londres aujourd’hui. Dans un communiqué, l’entreprise a toutefois souligné que « l’agence de protection de l’environnement avait informé l’entreprise qu’elle préparait une proposition d’accord administratif qui, s’il est accepté, devrait résoudre et suspendre l’interdiction ».

Ecrire un commentaire

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article

Changement climatique et "défis sécuritaires" au menu du sommet du sud de l'UE à Athènes

Lire l'article

Pierre René, amoureux des glaciers pyrénéens et son monde perdu

Lire l'article