3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • AD

    L’épuisement annoncé des ressources, moteur du changement?
    Stagiaire au développement durable dans un grand groupe pétrolier, je dois dire que j’avais placé beaucoup d’espoir dans le développement par les pétroliers de nouveaux business model énergétiques basés sur une exploitation durable et viable des ressources. Malheureusement, et quoi que tente de nous faire croire ces grands groupes, cela n’est pas d’actualité pour eux. La rente pétrolière est toujours là, et même si l’on prédit un épuisement des ressources pétrolières dans 30 ans, dans la bouche des hauts responsables de ces groupes pétroliers, cela représente toujours 30 ans pendant lesquels on pourra « pomper le pétrole » en générant des profits records, surtout quand on sait qu’une raréfaction de la ressource va entraîner une hausse des prix qui va elle-même générer des profits maximums.
    Même si les prédictions sont pessimistes, les pétroliers sont optimistes quant à leur avenir, et leurs pratiques ne changeront pas à moins d’y être contraint. Tous se mettent au vert : agrocarburant, solaire, éolien… mais cela tient plus du greenwashing que d’un réel engagement citoyen. Et c’est déjà bien triste.

    • Langston

    Petite erreur
    Simplement pour signaler une petite erreur dans cette article ! Voici la phrase en cause.

    « Celle de la Chine a quasiment doublé en 15 ans (+193%) »

    +193% = presque triplé et non doublé, ce qui est encore plus impressionnant !

  • Je suis aussi convaincu que le moteur du changement va être l’épuisement des ressources non renouvelables.

    J’ai développé cette conviction dans les deux fichiers ci-dessous.

    Ceci principalement sur le plan mondial avec GOOD PLANET mais aussi sur le plan national avec BATIACTU.
    Voir
    https://www.dropbox.com/s/2ppf2zl8nej5up9/TOUT-DERNIER.pdf?dl=0

    Quant à ce qui pourrait se faire localement j’ai pris comme exemple la petite commune de Boulogne Billancourt en région parisienne, là où j’habite. Voir
    https://www.dropbox.com/s/191g9v5u7b7kvvs/r%C3%A9unions.pdf?dl=0

Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés de 40 à 50 ans

Lire l'article