Soupçons de conflit d’intérêt entre les compagnies électriques et l’agence atomique japonaise

L’Agence japonaise de l’énergie atomique a reçu, ces 4 dernières années, pour 250 millions de yen soit plus de 2,3 millions d’euros de dons d’entreprises du secteur de l’énergie. En 2011, un peu moins de la moitié de ces fonds provenaient de sociétés impliquées dans le nucléaire, dont Tepco (qui exploite la centrale de Fukushima Daiichi). « Ces donations à l’Agence de l’énergie atomique de la part d’une fédération des exploitants de centrales et de 11 entreprises du secteur de l’énergie laissent entrevoir un possible conflit d’intérêt. En effet, l’agence détache 10 de ses membres au comité examinateur qui surveille la construction et les modifications des centrales nucléaires japonaises. Les critiques estiment que ces dons pourraient rendre caduc le contrôle des installations », écrit le Japan Times Online le 4 avril.

Ecrire un commentaire

Stellantis Sochaux construit l'une des plus grandes centrales solaires en ombrières de France

Lire l'article