Tanzanie : mangrove contre riziculture

Les autorités tanzaniennes entrent en lutte contre les agriculteurs du delta du Rufiji accusés de détruire la mangrove. Selon une étude du WWF et de l’Université de Sokoine, 5 000 ha de mangrove ont été perdues au cours des dernières décennies. L’eau de mer qui, à chaque cycle de marée, progresse plus loin dans le delta, endommage les terres cultivables. Les agriculteurs se reportent donc sur les mangroves pour récupérer des terres et continuer à cultiver le riz, pilier local de l’économie, rapporte Allafrica. Le conflit enfle donc entre les autorités qui tentent de préserver les sites protégés et les agriculteurs contraints de migrer.

Ecrire un commentaire

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article